Science & santé

[SPOILERS] La base Starkiller du «Réveil de la Force» est-elle réaliste?

Repéré par Christophe-Cécil Garnier, mis à jour le 25.12.2015 à 9 h 28

Repéré sur The Verge

Capture d'écran de l'affiche de «Star Wars: Le Réveil de la Force» et de la Base Starkiller.

Capture d'écran de l'affiche de «Star Wars: Le Réveil de la Force» et de la Base Starkiller.

On le remet une nouvelle fois, car on n'est jamais trop prudent et nous ne sommes pas aussi cruels que la police anglaise. Si vous n'avez pas vu Star Wars VII: Le Réveil de la Force, passez votre chemin! Pour les autres, vous vous posez peut-être des questions sur la nouvelle super-arme du film: la base Starkiller. Telle qu'elle est décrite sur le site officiel de Star Wars, cette base est une «planète de glace convertie en un bastion du Premier Ordre [né des restes de l'Empire] et équipée d'une nouvelle arme destructrice, capable d'annihiler des systèmes solaires entiers». The Verge résume la chose plus simplement:

«C'est comme l'Étoile de la Mort, mais sous stéroïdes.»

Le site américain estime d'ailleurs que cette arme participe d'une véritable «guerre avec des étoiles». Après tout, le Premier Ordre peut utiliser son jouet cataclysmique seulement une fois que celui-ci s'est ravitaillé en aspirant l'énergie d'un soleil. The Verge explique que si la technologie utilisée par le Premier Ordre n'est pas explicitée, un tel phénomène se produit également avec les trous noirs supermassifs. Ces derniers peuvent absorber de la matière comme celle d'une étoile se trouvant trop près d'eux, car les étoiles peuvent orbiter autour de trous noirs (jusqu'à ce que, parfois, leurs orbites changent légèrement et se retrouvent proches du trou noir), comme le montre cette vidéo de simulation.

 

Une aspiration similaire à celle des toilettes

Les trous noirs supermassifs le sont tellement que même la lumière ne peut s'échapper lorsqu'elle est prise dans l'intense attraction gravitationnelle. L'étoile se fait aspirer et, comme le montre la simulation, agit comme de l'eau aux toilettes quand la chasse d'eau est tirée. The Verge avance que «cela semble être de cette façon que l'arme Starkiller (qui veut littéralement dire "tueur d'étoile") marche, en canalisant le gaz de l'étoile vers un point précis». Cependant, quand un trou noir supermassif le fait, cela ne produit pas le même phénomène uniforme:

«Le gaz de l'étoile vole partout, indique Roseanne Cheng, une astrophysicienne de l'université John Hopkins. Certaines parties vont dans le trou noir, d'autres forment un disque gazeux.»

Dans le cas du film, la base Starkiller et son super-canon récupèrent toute l'énergie et il n'y a pas de disque gazeux qui se forme autour. Logique, vu que tout ceci se passe dans une galaxie très, très lointaine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte