La Poste: 1,6 million de bulletins pour la votation citoyenne

Slate.fr, mis à jour le 04.10.2009 à 19 h 04

Pour ses organisateurs, le résultat de la votation citoyenne sur l'avenir de La Poste ne fait aucun doute: c'est un succès qui doit conduire à un grand débat. «Après cet exercice de démocratie participative et cet engouement des gens, on va évidemment demander le gel du projet (de transformation de La Poste en société anonyme, ndlr) et l'ouverture d'un grand débat public sous une forme qui reste à déterminer mais qui devra rassembler toutes les parties prenantes», a estimé Nicolas Galepides, élu syndical Sud-PTT, membre du conseil d'administration de La Poste depuis 2000 et le porte-parole du comité organisateur de la votation. 1,6 million de suffrages - au moins - recueillis samedi, une participation forte «dans les quartiers populaires et les zones rurales où le problème est le plus cuisant»... Une «mobilisation historique», a ainsi résumé le PS qui a annoncé qu'il déposerait une proposition de loi en vue de l'organisation d'un «référendum d'initiative populaire» sur le changement de statut.

L'UMP a rejeté les deux votations: la populaire et celle que la Constitution permet désormais d'organiser. Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a qualifié la consultation de «vaste manipulation organisée par des associations ou partis de gauche qui veulent faire croire à un projet de privatisation de La Poste»; et Christian Estrosi, le ministre de l'Industrie, a jugé «discutables» les conditions du scrutin, sans valeur juridique: «il n'y a aucun contrôle sur ces urnes, ça rappellera les grandes heures de l'Union soviétique».


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte