Slatissime

C'est la fin de l'année: il est temps d'évaluer votre couple

Jean-Marc Proust, mis à jour le 15.12.2015 à 3 h 53

Les salariés le savent bien, la fin d’année est celle des entretiens d’évaluation, moment à la fois crucial et banalisé. Depuis peu, une nouvelle tendance émerge, celle de l’entretien d’évaluation du couple afin d’optimiser la productivité conjugale. Pour que votre couple démarre 2016 sur de bonnes bases, Slate.fr vous offre un modèle de grille d’évaluation, établi avec les meilleurs psychologues, tel que l’utilisent déjà des milliers de couples en France.

Dites-lui ce que vous avez sur le cœur | InfoWire.dk via Flickr CC License by

Dites-lui ce que vous avez sur le cœur | InfoWire.dk via Flickr CC License by

Mode d’emploi: cette grille d’évaluation doit être remplie par le conjoint A et transmise au conjoint B préalablement à l’entretien. Elle sera complétée en fonction des observations formulées lors de l’entretien. La grille doit être signée par les deux parties, les désaccords seront notifiés. Il va de soi que le conjoint B fera de même à l’égard du conjoint A.

►  Important: la signature ne vaut pas acceptation de l’évaluation mais signifie que l’entretien a effectivement eu lieu dans les formes prescrites.

La grille évalue les performances du conjoint, au regard des objectifs fixés l’année précédente, en tenant compte des moyens mis en œuvre et des difficultés rencontrées. Elle comprend parfois en italiques des suggestions de réponses, afin de faciliter son remplissage mais il appartient à chaque évaluateur d’établir ses propres critères.

  Les conjoints éviteront les observations générales. L’évaluation doit s’appuyer sur des faits précis et si possible chiffrés.

Il est important de bien préparer cet entretien. Si le conjoint évaluateur formule des reproches, le conjoint évalué devra établir un contre-argumentaire à partir de faits précis.

  Il s’agit de progresser ensemble pour obtenir de meilleurs résultats, ce qui implique d’être dans un état d’esprit positif et constructif.

La grille évalue les performances familiales, sociales et sexuelles du conjoint (catégories obligatoires). Il est également possible d’évaluer son apport à l’évolution du patrimoine (catégorie optionnelle mais vivement recommandée car cet aspect interagit dans la relation).
 

Grille d’évaluation 2015 du conjoint (prénom, nom, adresse…)
 

Poste occupé (on précisera la date d’entrée en fonctions –celle du mariage par exemple ou de la première cohabitation)
 

1.Vie familiale

 

Enfants

Évaluation du nombre d’enfants au 01/12/2014 (recenser ici les enfants disponibles, préciser leurs origines communes ou non):
 

Rappel des objectifs 2015 (naissance, éducation, diplômes, départs…):
 

Évaluation du nombre d’enfants au 01/12/2015:
 

Résultats obtenus (naissances, avortements, résultats scolaires, discipline, insolence, délinquance, drogue, chômage, chambres non rangées, châtiments corporels, participation aux corvées scolaires, redoublements …):
 

 Méthode: une naissance prématurée ne peut pas être considérée comme un dépassement des objectifs.

  Le conjoint évaluateur remplira une grille quantifiant les résultats obtenus.

 

Exemple de grille objective pour familles recomposées

Observations (on détaillera ici certains faits marquants comme les caprices ayant obtenu satisfaction):
 

►  On évitera ici les termes «ta fille» ou «ton fils»

  On complètera avec les axes d’amélioration et objectifs 2016
 

Famille (hors enfants)

Résultats obtenus (on évoquera ici les sorties ou repas en famille, sans entrer dans le détail des menus sauf en cas d’allergies alimentaires non reconnues par la belle-famille):
 

Observations (présence non souhaitée de certains membres de la famille…):
 

Axes d’amélioration et objectifs 2016 (avec qui passer des vacances, lancer ou mettre fin à des discussions politiques houleuses…):
 

Exemple de grille objective.
Il s’agit ici d’évaluer les remarques positives ou négatives proférées par un conjoint à l’égard de sa belle-famille (voire de sa propre famille). Le «savoir être» (comportement) vise à mesurer l’attitude (de constructive à négative). On recourra aux appréciations Nul / Médiocre / Satisfaisant / Exceptionnel.

 

Tâches ménagères

Répartition des tâches au 01/12/2014 (détailler également la fréquence et la pénibilité des tâches ménagères):
 

Rappel des objectifs 2015 (par exemple : diminution du taux de linge déteint, amélioration olfactive et visuelle des commodités…):
 

Résultats obtenus (on s’attachera ici aux progrès et aux ratés, de la manière la plus objective possible):
 

Observations (ici, un conjoint peut évoquer des évènements non prévus initialement comme des fuites d’eau ou un goûter d’anniversaire particulièrement destructeur)

 

Cette grille d’évaluation mesure les taux de participation aux tâches ménagères des deux conjoints. En cas de délégation (aide-ménagère), la case reste vide. En cas de ménage à 3 ou plus, ajouter autant de cases que nécessaire.

►  Il importe d’être précis. Si le ménage dispose d’un lave-vaisselle, c’est son remplissage, son vidage et le rangement qui seront appréciés. Pour le linge, remplir le tambour d’une machine à laver ne suffit pas, etc.

►  La partie commodités mérite une attention particulière et peut être segmentée (sol, lunette, cuvette…) pour une meilleure appréciation du professionnalisme conjugal.

Actions correctrices et objectifs 2016 (achat d’un plumeau ou d’un aspirateur, délégation à un tiers, médiateur de couple…):
 

►  Attention aux objectifs vagues comme «T’es vraiment crade…» ou «J’en ai marre de faire tout toute seule…», qui désorientent le conjoint car ils ne fixent qu’un cap minimal.
 

Récapitulatif : appréciation globale du professionnalisme familial

  Le conjoint évaluateur peut utiliser des appréciations qualitatives (Nul/ Médiocre / Satisfaisant / Exceptionnel) ou bien noter le conjoint évalué.

Facultatif

Il est aussi possible d’aborder ici les questions patrimoniales (biens immobiliers et mobiliers, crédits, découverts, dépenses communes, retraits en liquide non justifiés, interdits bancaires, répartition des dépenses obligées en cas de comptes séparés, etc.). Cette section sera utilement appuyée par des documents tels que relevés de compte, avis d’imposition, héritages, etc.

 

2.Vie sociale

Amis

Évaluation du nombre d’amis au 01/12/2014 (recenser ici les amis communs au couple, ou non communs. On peut aussi évaluer l’aspect qualitatif de ces amitiés):
 

Taux de satisfaction amicale:

Dans la grille ci-après, l’amitié est mesurée en fonction de son ancienneté (un ami d’enfance obtient la note maximale de 20, etc.), de la fréquence des rencontres, de l’appréciation conjoint évaluateur.

Rappel des objectifs 2015 (sorties, invitations, établir de nouvelles amitiés ou inversement mettre fin à des relations douteuses…):
 

Évaluation du nombre d’amis au 01/12/2015:
 

Résultats obtenus:
 

►  Il s’agit d’évaluer la part prise par le conjoint évalué au taux de satisfaction amical du couple –en clair, sa capacité à supporter les amitiés du conjoint évaluateur. Exemple: le taux de disputes suivant les soirées entre potes peut être un critère objectif aisément quantifiable.

  Les sorties entre copines pour les soldes peuvent aussi être évaluées dans la section «patrimoine».

Axes d’amélioration et objectifs 2016 (le conjoint évaluateur a tout intérêt à ne pas négocier les objectifs):
 

Vacances et loisirs

Cette partie sera remplie en spécifiant les différences de goût entre conjoint, l’évaluateur pouvant ainsi apprécier les efforts de l’évalué pour l’accompagner voir un blockbuster alors qu’il préfère le cinéma d’art et essai, etc. Ce «taux de sacrifice», qui peut s’exprimer en soirées gâchées, sera mis en regard du «taux de satisfaction» si les conjoints partagent les mêmes loisirs.

Récapitulatif: appréciation globale du professionnalisme social

►  Là encore, le conjoint évaluateur recourra à des appréciations qualitatives (Nul/ Médiocre / Satisfaisant / Exceptionnel) ou des notes.
 

Facultatif

Il est aussi possible d’aborder ici la vie professionnelle dans ses interférences avec la vie du couple (soirées entre collègues, séminaires le week-end, déplacements, etc.). C’est aussi l’occasion pour le conjoint évaluateur de mesurer l’influence négative ou positive du conjoint évalué sur sa carrière.

 

3.Sexualité

Évaluation du taux de satisfaction sexuelle au 01/12/2014:
 

Rappel des objectifs 2015 (nombre de coïts, durée des préliminaires, intensité orgasmique, échangisme, nouvelles positions…):
 

Évaluation du taux de satisfaction sexuelle au 01/12/2015:
 

Résultats obtenus (on s’attachera ici à énumérer les acquis de l’année, mais également à saluer la force de proposition ou le sens de l’innovation):

  Dans cette grille, le segment «éléments de comparaison» doit être manié avec doigté.

Difficultés rencontrées:

 

  Lister ici les éléments à décharge du conjoint (ménopause, éjaculation précoce, migraine…)

Objectifs 2016 et observations diverses:

 

  En cas de lacunes dûment constatées, on pourra proposer au conjoint évalué des sessions de formation correspondant à ses axes d’amélioration)
 

Récapitulatif: appréciation globale du professionnalisme sexuel

 

Rappel (Nul/ Médiocre / Satisfaisant / Exceptionnel)

 

4.Bilan général



 

►  L’évaluateur complète avec une appréciation écrite (2 ou 3 phrases) synthétisant les résultats de l’année écoulée, l’appréciation globale, les points forts et les points faibles.

 Le conjoint évalué peut faire part de ses observations quant au bien-fondé de cette appréciation.
 

Perspectives d’évolution 2016

Gratifications (faveurs sexuelles, mise en œuvre de la loi sur la réduction du temps conjugal RTG, etc.):
 

Renforcement contractuel (mariage, PACS ou équivalent):
 

Obtention d’enfants supplémentaires:
 

Missions complémentaires (relation adultérine…):
 

Mise en œuvre d’une procédure de séparation:

 

Fait à                    , le

Signature du conjoint évaluateur  

                                                            
Signature du conjoint évalué


 

--------------------------------

Slate.fr espère que cet outil vous sera utile et vous souhaite beaucoup de bonheur.

Témoignages de lecteurs

 

«Grâce à l’entretien d’évaluation, j’ai mesuré mes lacunes en triolisme et paiement de la nounou. Ça va beaucoup mieux à présent. Merci, Slate.fr!»

Odette de C., 32 ans

«J’ai été évalué par ma femme puis, par ma belle-mère, mon beau-frère… C’est devenu une tradition lors du repas de Noël: au lieu de s’envoyer des vacheries, on s’évalue objectivement grâce à Slate.fr. C’est précieux.»

Charles S., 51 ans

Jean-Marc Proust
Jean-Marc Proust (172 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte