Tech & internetFrance

Le Front national, premier parti... des recherches Google

Repéré par Aude Lorriaux, mis à jour le 13.12.2015 à 20 h 25

Repéré sur Google Trends, Ateliers CFJ

Les internautes ont été très nombreux à taper les termes «FN» ou «Front national» dans Google.

Capture Google

Capture Google

C’est par hasard, et à la faveur d’une recherche sur un tout autre terme sur Google trends, l’outil d’analyse des tendances des recherches, qu’on s’est aperçu de la chose: le Front national intéresse particulièrement les utilisateurs du moteur de recherche Google. En décembre, les internautes ont été très nombreux à taper les termes «FN» ou «Front national» sur cet outil, marquant un intérêt sans précédent depuis 2004 pour les recherches en lignes sur ce parti:

Les utilisateurs de Google représentent la quasi-totalité des utilisateurs de moteurs de recherche (95,46% en France), qui forment eux-mêmes la quasi-totalité des internautes, qui sont eux-mêmes la quasi-totalité des Français (84% de la population de 12 ans et plus, selon France Info). Autant dire que les recherches Google donnent une bonne représentation de ce qui intéresse les Français.

Si l’on regarde dans le détail, on s’aperçoit aussi que ce pic a été particulièrement important lors du week-end du premier tour des élections:

FN beaucoup plus recherché que PS ou LR

Autre aspect intéressant, également relevé par les ateliers du CFJ, on s’aperçoit que cette recherche pour le FN ou le Front national est largement supérieure aux recherches concernant les deux partis de gouvernement, le Parti socialiste (PS) ou Les Républicains (LR). Nous avons d’abord comparé l’utilisation des trois sigles sur les trente derniers jours. Le verdict est sans appel, le FN est très largement au-dessus des deux autres:

Puis nous avons comparé l’utilisation des noms de partis complet. Là encore, la formulation «Front national» est très largement au-dessus puisque les deux autres noms complets n’apparaissent même pas:

Nord-Pas-de-Calais et Lorraine en tête

Google Trends fournit aussi des éléments sur la localisation de ces recherches, qui est riche d’enseignement. Goggle fonctionne toujours avec le système des anciennes régions à vingt-deux entités. On apprend que c’est dans le Nord-Pas-de-Calais et en Paca que le mot «Front national» est le plus recherché (rappelons que pour Google la casse et les accents ne sont pas pris en compte et sont donc équivalents aux mots sans acents ou majuscule):

Pour «FN», en revanche, c’est la Lorraine qui arrive en tête, juste devant la région Paca, l’Alsace et le Nord-Pas-de-Calais, où les recherches ont également été très nombreuses:

Il est possible de faire la même recherche de tendances mais cette fois-ci dans les actualités de l’outil Google actualités. Celles-ci retournent des tendances relatives à la production d’articles. Là aussi, l’analyse est intéressante, car on constate que le Front national a fait beaucoup plus parler de lui dans les actualités ces trente derniers jours que les deux autres partis, avec un fort pic le week-end du premier tour:

Mais c’était finalement le cas déjà toute l’année:

Si bien que les experts qui fustigent les médias pour avoir selon eux bien trop accordé de place au Front national dans leurs colonnes n’ont peut-être pas tout à fait tort…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte