Science & santéFrance

Quand la future conseillère régionale Paca Maud Fontenoy anime un séminaire chez Philip Morris

Repéré par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 13.12.2015 à 12 h 57

Repéré sur Le Journal du dimanche

Maud Fontenoy, en août 2015. REUTERS/Régis Duvignau.

Maud Fontenoy, en août 2015. REUTERS/Régis Duvignau.

Selon le Journal du dimanche, l'ancienne navigatrice Maud Fontenoy, déléguée nationale à l'environnement du parti Les Républicains, a animé le 3 décembre un séminaire de motivation sur le «dépassement de soi» chez le cigarettier Philip Morris à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), trois jours avant le premier tour des régionales, pour lequel elle figure en position éligible sur la liste de son parti dans la région. Elle affirme ne pas avoir été rémunérée pour sa prestation, ce que dément une source au sein de l'entreprise citée par le quotidien dominical.

Maud Fontenoy figure en deuxième position sur la section départementale du Var sur la liste de Christian Estrosi pour les régionales en Paca. Une place qui lui garantit un siège dans la prochaine assemblée régionale: même dans l'hypothèse d'une défaite face à la liste FN de Marion Maréchal-Le Pen, l'union de la droite devrait compter au moins une quarantaine de sièges. Au nom de l'«écologie réaliste», elle faisait partie des experts recrutés par le maire de Nice pour enrichir sa campagne des régionales, aux côtés du spécialiste de la sécurité Bernard Squarcini ou de l'expert du monde méditerranéen Antoine Sfeir.

En juin 2014, Les Echos avaient consacré une enquête aux «gourous que les entreprises s'arrachent», où ils notaient que Maud Fontenoy avait recours aux services de la Speakers Academy, «qui a des bureaux à Paris, Rotterdam, Barcelone, Berlin et Hong Kong et propose les services de 2 000 conférenciers français». Sur le site de la société, elle est présentée comme «navigatrice, porte-parole de l’Unesco pour les océans, membre du Conseil économique, social et environnemental».

Celle qui s'était fait connaître il y a dix ans par une série d'exploits maritimes s'était récemment vue consacrer un portrait acide lors de la campagne des régionales par M le magazine du Monde: «Parmi les ­nombreuses lignes inscrites à son curriculum vitae, une ­mention ne figure pas: spécialiste en communication. Pourtant, dans la promotion d’elle-même, Maud Fontenoy excelle.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte