Tech & internetMonde

Une année d'actualité vécue sur Twitter depuis la Station spatiale internationale

Repéré par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 13.12.2015 à 14 h 09

Repéré sur Twitter

Tweets postés par Scott Kelly le 14 novembre et le 12 décembre 2015.

Tweets postés par Scott Kelly le 14 novembre et le 12 décembre 2015.

Les délégués des 195 pays rassemblés au Bourget, qui sont parvenus à un accord sur le climat samedi 12 décembre, ont reçu des félicitations du monde entier... et au-delà. L'astronaute américain Scott Kelly leur a en effet adressé sur Twitter un message de félicitations pour cet accord «historique»: «La Terre vous remercie, et moi aussi!»

Détenteur, depuis le mois d'octobre, du record de jours passés par un Américain dans l'espace, Scott Kelly a décollé en mars 2015 pour une mission de quasiment un an à bord de la Station spatiale internationale, avec son homologue russe Mikhail Korniyenko. Tous les jours, il poste une poignée de tweets avec des images prises depuis l'ISS, le plus souvent «banales» –si l'on peut dire cela de photos aussi magnifiquement dépaysantes. Il y raconte le quotidien de sa mission, survole et salue les différents pays et continents...

Mais parfois, un évènement, comme la COP21, survient, et les photos de celui qui expliquait lire chaque jour une poignée de journaux depuis l'espace prennent alors une autre résonance, comme si elles nous racontaient une année d'actualité, souvent tragique, vue à quelques milliers de kilomètres.

Le tremblement de terre meurtrier au Népal, en avril, par exemple.

La crise des réfugiés en Méditerranée.

Le climat déjà, avec la déforestation en Amazonie.

Ou les feux de forêt dévastateurs en Californie, en août.

La situation troublée du Moyen-Orient, entre regain du conflit israélo-palestinien et guerres en Irak et en Syrie.

La saison des ouragans.

Il y a aussi, parfois, de l'actualité heureuse, comme la victoire de l'équipe américaine lors de la Coupe du monde féminine de football, le Tour de France ou «l'anniversaire» de Retour vers le futur.

Et bien sûr, les meurtriers attentats de Paris du 13 novembre.

Ce dernier tweet évoque l'histoire de Frank L. Culbertson Jr., le seul Américain qui n'était pas sur Terre lors des attentats du 11 septembre 2001. Informé des attaques terroristes menées aux Etats-Unis, il avait alors pris, depuis l'espace, des photos du panache de fumée s'élevant au-dessus de Manhattan.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte