Boire & mangerTech & internetScience & santé

Un jour, votre café chargera votre smartphone

Repéré par Lucie de la Héronnière, mis à jour le 10.12.2015 à 17 h 04

Repéré sur Smithonian, Eater

La chaleur produite par une tasse remplie d’une boisson chaude pourra peut-être bientôt être convertie en électricité.

Chaud devant! | David Joyce via Flickr CC License by

Chaud devant! | David Joyce via Flickr CC License by

La chaleur de votre tasse de café matinale pourra peut-être un jour alimenter vos appareils électroniques. Pour un concours de design portant sur la création d’un objet de la vie de tous les jours menant à une vie urbaine plus saine et durable, deux étudiants en design à Copenhague ont maquetté le concept de «Heat Harvest», ou «Récolte de la chaleur», en partant du principe que beaucoup d’énergie est inutilement gaspillée par des objets du quotidien. 

Dans le projet de Sergey Komardenkov et Vihanga Hore, une petite surface, incorporée à une table par exemple, capte la chaleur des tasses de café (ou des poêles et casseroles qui viennent juste d’être utilisées, ou même des ordinateurs portables qui chauffent). Grâce à un «générateur thermoélectrique», cette chaleur est convertie en électricité permettant de recharger des appareils. Dans un futur peut-être pas si lointain, un smartphone pourra être simplement posé sur la surface et directement rechargé... Les deux étudiants présentent leur idée dans une vidéo (en anglais):

Maison durable du futur

Bien que ce concept de «Heat Harvest» soit loin d’être mis en pratique, «la technologie pour recycler l’énergie thermoélectrique existe déjà. Des scientifiques du monde entier ont fait des expériences de technologies pour capturer la thermoélectricité depuis plusieurs années. Vodaphone a même fait un prototype de sac de couchage qui utilise la chaleur du corps pour recharger les téléphones», explique le Smithsonian.

Le projet n’est pour l’instant qu’à l’étape de maquette, pour montrer à quoi la technologie pourrait ressembler, mais ne fonctionne pas réellement. Mais les deux étudiants imaginent que leur idée pourrait aisément avoir sa place dans les maisons du futur.

Pour les cafés et restaurants aussi, cette technologie permettrait de réduire le coût de l’électricité, dans une démarche durable. Comme l’explique Eater, Starbucks utilise déjà un système de recharge sans fil des téléphones, dans des cafés en Californie. Mais cette technologie appelée Powermat, installée sur les tables et les comptoirs, est encore bien loin de fonctionner avec de l’énergie issue de la chaleur du café. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte