Culture

Une femme en poignarde une autre dans une foire d'art contemporain, laissant croire à une performance

Temps de lecture : 2 min

Image publiée par la chaîne de télévision WPLG.
Image publiée par la chaîne de télévision WPLG.

Une femme en a poignardé une autre à la foire d'art contemporain Art Basel Miami Beach, vendredi 4 décembre, faisant croire à certains visiteurs qu'il s'agissait d'une performance artistique, rapporte le Miami Herald. Selon le quotidien, la victime, qui souffre de blessures ne mettant pas sa vie en danger, a été touchée au cou et aux bras. La suspecte a été arrêtée.

«Certains visiteurs ont cru que l'agression faisait partie d'une performance d'art contemporain. D'autres ont cru que le cordon de sécurité mis en place par la police autour d'une zone dans le palais des congrès faisait partie d'une installation artistique», pointe le Miami Herald. «Un type est venu me voir et m'a dit: "J'ai cru que j'avais vu une performance, et je pensais qu'il s'agissait de faux sang, mais c'en était du vrai"», a déclaré l'artiste Naomi Fisher, dont l'œuvre se trouvait à proximité.

Comme le rappelle l'Associated Press, l'Art Basel Miami Beach est dérivée de la célèbre foire d'art contemporain de Bâle.


Read more here: http://www.miamiherald.com/entertainment/visual-arts/art-basel/article48069515.html#storylink=cpy

Slate.fr

Newsletters

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

Le nouveau film de Benoît Jacquot s'inspire des «Mémoires» de Casanova pour laisser éclore un très beau portrait de jeune femme.

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

La Fox a escamoté l'épisode des «Simpson» qui parlait de la star, illustrant la tendance récente à se débarrasser purement et simplement d'œuvres devenues trop gênantes.

Trop de livres tue le livre

Trop de livres tue le livre

[BLOG You Will Never Hate Alone] À l'idée de publier un roman à la rentrée prochaine, j'ai par avance le vertige en songeant à tous les autres qui paraîtront en même temps.

Newsletters