Monde

Au Bangladesh, les mutins déposent les armes

Temps de lecture : 2 min

Les soldats de l'unité militaire des Bangladesh Rifles (BDR), une unité paramilitaire des forces de sécurité bangladaises en rébellion depuis mercredi 25 février, ont accepté jeudi de déposer les armes et regagner leurs casernes, selon le ministre de l'Intérieur cité par la chaîne de télévision privée ATN Bangla.

La mutinerie qui avait éclaté mercredi avait commencé jeudi à s'étendre hors de Dacca, la capitale et le mouvement s'est pour le moment soldé par une cinquantaine de morts.

Le principale rôle des BDR est de surveiller les frontières, et d'assister les forces de l'ordre en cas de troubles intérieurs. Leur révolte était due à un contentieux sur le réglement de leur solde et sur l'organisation du commandement de cette force paramilitaire.

En savoir plus:

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

En Colombie, 80 hippopotames vivent en liberté depuis la mort du baron de la drogue.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Libération de 5.600 détenus birmans emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février, inondations en Inde et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio