Science & santéScience & santé

L'OMS en alerte: certains sont beaucoup plus exposés à la promotion du tabac que d'autres

Repéré par Robin Verner, mis à jour le 04.12.2015 à 12 h 45

Repéré sur Université de Bath

D'ici à 2020, 8,4 millions de personnes devraient mourir à cause du tabac. Dont 70% dans les pays en voie de développement.

Billboards | Starmanseries via Flickr CC License by

Billboards | Starmanseries via Flickr CC License by

Le groupe de recherches sur le contrôle du tabac de l’université britannique de Bath vient de publier les fruits de ses investigations dans le bulletin de décembre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les scientifiques ont mis à jour le contraste dans le marketing de cigarettes suivant les latitudes du globe où l’on se trouve. 

Ils ont parcouru 462 communautés dans seize pays différents et ont noté pour chacune d’entre elles le nombre de publicités pour du tabac et de buralistes en vendant sur un kilomètre. Ils ont aussi demandé à 12.000 personnes de différentes nations si elles avaient été confrontées à des réclames vantant la cigarette à la télé, radio, cinéma, affiches, sur internet au cours des six derniers mois. Tous les pays concernés par cette enquête étaient signataires de la convention sur le contrôle du tabac de l’OMS, entrée en vigueur en 2005 et qui regroupe aujourd’hui 180 États soit 90% de la population mondiale.

Les scientifiques de Bath ont ainsi montré que les peuples des pays en voie de développement étaient nettement plus exposés à la promotion du tabac et des cigarettes que ceux des pays riches.

Omniprésence du tabac au sud

La première phase de leur expérience a révélé qu’on pouvait lire proportionnellement quatre-vingt une fois plus de publicités pour le tabac au Zimbabwe, Pakistan et Inde que dans trois pays aux forts revenues comme la Suède, les Émirats Arabes Unis ou le Canada. Le nombre buralistes était deux fois et demi supérieur dans des pays au niveau de vie moindre comme la Colombie, l’Iran et la Chine que dans les populations mieux loties. Enfin, pour ce qui est du deuxième volet de l’expérience, consistant à sonder 12.000 personnes au sujet de la présence médiatique du tabac, 45% d’entre elles ont répondu avoir vu ce genre de publicité sur au moins un média au cours du dernier semestre.

Le marketing du tabac est à l’évidence un enjeu majeur de santé publique dans la mesure où parmi les 8,4 millions de morts attendues dans le monde à cause du tabac d’ici à 2020, 70% surviendront dans les pays en voie de développement. Si le tabac est plus visible dans les pays en voie de développement, c’est aussi bien sûr qu’on sait l’adapter à une demande moins fortunée. Dans les nations les pauvres sélectionnés pour l’étude 64,2% des débitants de tabac vendaient des cigarettes à l’unité contre 2,8% dans les pays plus riches.

étudeMONDEmarketingtabac
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte