Politique

Selon Mme Darcos les femmes politiques sont devenues des "mecs"

Temps de lecture : 2 min

Les femmes politiques avouent que leur condition n'est pas facile, elles ne s'attendaient sans doute pas à ce que la nouvelle attaque contre elles vienne de l'épouse d'un de leur collègue. Hier, Laure Darcos, directrice des relations institutionnelles du groupe Hachette et accessoirement femme du ministre du travail, était invitée par l'association « Paroles de Femmes » à un Café féminin. Et c'est sur un ton très tranché qu'elle a jugé que les femmes politiques qui ont réussi « souvent perdent leur féminité » et que « elles sont très peu à avoir gardé cette féminité, cette sensibilité de femme. Pour réussir elles se sont transformées en mec. » La seule qui trouve grâce à ses yeux étant Nathalie Kociusko-Morizet qu'elle trouve « délicieuse ».

Les autres collègues de Xavier Darcos sauront apprécier la tirade qui reprend le cliché traditionnel sur ces femmes qui veulent du pouvoir comme les hommes. Des femmes politiques qui ont souvent expliqué la difficulté pour elles d'acquérir une crédibilité égale à celle des hommes et que des propos qui les présentent comme des femmes dénaturées ne servent pas vraiment.

Rappelons que le thème de l'émission était : « la solidarité féminine : mythe ou réalité ? »

Lire l'intégralité de l'article sur LePost

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: wikimédia

Newsletters

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

L'Union européenne semble se focaliser sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Quitte à oublier la perte de biodiversité massive.

États-Unis: la fin du droit constitutionnel à l'IVG n'est sans doute qu'un début

États-Unis: la fin du droit constitutionnel à l'IVG n'est sans doute qu'un début

La majorité de la Cour suprême est venue à bout d'un combat acharné contre le droit à l'avortement. Elle ne compte pas s'arrêter là.

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

Je me trouve boudinée, comme si j'avais trois kilos de rétention d'eau, ou quatre-vingt-neuf députés en trop.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio