Tech & internet

Pourquoi les guirlandes de Noël ralentissent le wifi

Repéré par Christophe-Cécil Garnier, mis à jour le 03.12.2015 à 13 h 16

Repéré sur NBC News, The Guardian, Ofcom

Devra-t-on choisir entre décorations de Noël et connexion internet?

Des guirlandes de Noël | Pete via Flickr CC License by

Des guirlandes de Noël | Pete via Flickr CC License by

Lorsque l’Ofcom, l’autorité régulatrice des communications au Royaume-Uni, a lancé un contrôleur wifi au Pays de Galles, raconte NBC News, cela lui a permis d’identifier les quelques éléments pouvant ralentir le wifi. Il s’agissait notamment des fours à micro-ondes, des moniteurs pour bébé (découverte effrayante, certains de ces petits engins servant déjà à écouter les ronflements de votre enfant sont en plus équipés de «caméra de vidéosurveillance», ce qui accrédite la thèse des parents «big brother», mais c’est un autre sujet) et... des guirlandes de Noël.

Nos beaux sapins, rois des forêts, équipés de dizaines de petites lumières clignotantes seraient-ils en réalité des «zones blanches», nous coupant l’accès à internet et la possibilité de nous évader de la conversation possiblement barbante du dîner de Noël? Pas exactement. D’une part, le wifi n’est que ralenti par les guirlandes de Noël. D’autre part, elles sont loin de représenter les plus grandes causes d’interférences.

L’eau absorbe l’énergie du wifi

Le Guardian explique pour quelles raisons les guirlandes de Noël peuvent ralentir le wifi. C’est dû au fait que le wifi utilise des ondes électromagnétiques pour envoyer des informations de votre routeur vers votre téléphone portable ou ordinateur, et inversement, et que les engins électroniques génèrent des champs électromagnétiques «pour transmettre des informations ou envoyer de l’énergie». Résultat: les ondes magnétiques du wifi rencontrent des interférences sur le chemin, interférences que provoquent entre autres les guirlandes de Noël puisqu’elles sont composées de nombreux fils électriques.

Les guirlandes lumineuses de Noël ne sont pas les seules à causer ce phénomène. Déjà cité, le micro-onde, lorsqu’il est en marche, envoie des ondes en 2.4ghz (une mesure de fréquence), la même que le wifi. Cela crée une sorte de «trou noir» pour le signal wifi, explique le Guardian. Les radiateurs, frigidaires ou autres machines à laver sont également des objets qui peuvent provoquer des interférences, car ils sont faits de métal et remplis d’eau, qui absorbe l’énergie des ondes radio. Cela veut dire que les humains, composés d’environ 56% d’eau, absorbent également le wifi. Problème: contrairement aux guirlandes de Noël, pour les humains, on ne peut pas débrancher la prise. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte