Égalités / Monde

Treize femmes warriors du combat contre le changement climatique

Temps de lecture : 2 min

Les femmes sont rares à la COP21. Le magazine Vogue a décidé de les valoriser.

Capture écran du site Vogue.
Capture écran du site Vogue.

Elles sont à l’honneur du magazine américain Vogue: voilà treize femmes qui participent très activement aux négociations de la COP21 sur le changement climatique. Il y a Hindou Oumarou Ibrahim, qui codirige le Forum international des populations indigènes sur le changement climatique, et vient du Tchad. Il y a Achala Abeysinghe, du Sri Lanka, qui est conseillère juridique des «pays les moins avancés» (PMA), une catégorie de pays qui regroupe selon l’ONU les pays les moins développés socio-économiquement de la planète. Et il y en a encore onze autres, que nous vous invitions à découvrir dans cet article.

Toutes sont photographiées par le couple de photographes de mode Inez & Vinoodh, qui ont fait un remarquable travail de portraits.

Une façon de positiver, en mettant en valeur les rares femmes de la COP21, alors que de nombreux commentateurs ont remarqué qu’elles étaient très peu nombreuses sur la photo de «famille» des 150 chefs d’État et de gouvernement publiée à l’occasion de l’ouverture des négociations de ce sommet international.

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les femmes poilues?*

Pourquoi déteste-t-on les femmes poilues?*

*Et pas les hommes poilus.

Pourquoi le langage du sexe est-il si souvent celui de la destruction?

Pourquoi le langage du sexe est-il si souvent celui de la destruction?

Entre proches ou en pensée, les termes que nous utilisons pour décrire le sexe traduisent souvent une entreprise d’anéantissement d’un ou une partenaire par l'autre.

De quoi la revendication perpétuelle d’en avoir des grosses est-elle le symptôme?

De quoi la revendication perpétuelle d’en avoir des grosses est-elle le symptôme?

«Couilles.» Donald Trump, Kanye West et même Yann Moix n’ont que ce mot à la bouche. Une fixette qui en dit long.

Newsletters