Santé

Faire du sport pourrait encourager à boire de l’alcool

Temps de lecture : 2 min

Plusieurs études viennent nouer des liens étonnants entre l'activité physique et l’alcool.

Beer sampler / Quinn Dombrowski via Flickr CC Licence By
Beer sampler / Quinn Dombrowski via Flickr CC Licence By

En matière d’hygiène de vie, il arrive que l’on fasse un choix assez catégorique entre le sport et l’alcool, le second étant considéré comme inconciliable avec le premier. Le fait de boire arrive plus souvent après une victoire en compétition, mais rarement avant ou en période d’entraînement intensif.

Et pourtant, comme le rapporte le New York Times, deux nouvelles études viennent de nouer des liens étonnants entre alcool et activité sportive. «Boire pourrait même influencer l’activité physique des gens et, selon les résultats, l’interaction entre l’exercice et l’alcool pourrait être une bonne chose», raconte le journal.

Sensation de récompense

De précédentes recherches avaient montré que les personnes se qualifiant de buveurs modérés sont deux fois plus à même de faire de l’exercice régulièrement. Mais elles ne soulignaient pas explicitement un quelconque lien entre ces deux activités.

C’est pour cela par exemple que l’université de Pennsylvania State a mené une étude sur le long terme avec 150 adultes dont la mission était de noter et d’enregistrer leurs activités quotidiennes et leur consommation d’alcool. «Les gens buvaient plus que d’habitude les mêmes jours où ils faisaient plus d’activité physique que la moyenne», notent les scientifiques, et ce quelque soit l’âge, le genre ou la période de l’année.

Pour mieux comprendre le lien entre bière et running par exemple, une autre étude a analysé des données plus anciennes où des tests ont été effectués… sur des animaux. Le New York Times explique qu’ils ont découvert que «l’exercice physique et l’alcool montrent une augmentation de l’activité dans des parties du cerveau reliée au processus de récompense». Bien sûr les réponses cérébrales observées chez les animaux ne sont pas identiques pour les deux activités, mais elles sont fortement similaires et ne sont pas contradictoire en terme de sensation de «récompense».

Avec modération

Le docteur J. Leigh Leasure, l’un des auteurs de l’étude, a expliqué au journal qu’il y a aussi une notion sociologique très importante dans la relation entre alcool et sport. Un certain nombre de personnes font du sport pour brûler les calories associées, d’autres le font pour alimenter leur appartenance à un groupe qui pratique l’une ou l’autre des activités.

Si les éléments collectés par ces études semblent montrer que l’exercice peut encourager à boire, les auteurs des études tiennent à rappeler qu’il n’est pas nécessaire de s’inquiéter sur d'éventuels risques d'alcoolisme. Pour autant, en alcool comme en sport, la modération reste de rigueur.

Newsletters

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

Les pays du nord de l'Europe envisagent d'adopter le rythme de travail des Espagnols et des Italiens afin de s'accommoder aux températures élevées.

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio