Culture

Des scènes avec Hitchcock recomposées… en un seul film, «Master of Suspense»

Temps de lecture : 2 min

Alfred Hitchcock était le maître des caméos, ces apparitions brèves où le réalisateur, ou bien une célébrité, apparaît très brièvement dans un film. Les voilà cousus en une seule oeuvre.

Capture écran de Master of suspense.

«Master of Suspense: un Film Noir sanglant avec un immense acteur: Alfred Hitchcock». C’est ainsi que Fabrice Mathieu présente son curieux objet d’art non identifié, repéré par le site Kuriositas. L’idée: regrouper autour d’une seule et même histoire les apparitions ou «caméos» d'Alfred Hitchcock dans ses films et bandes annonces. Trente oeuvres du maître du film à suspense ont été utilisées, ainsi que quelques trucages, confesse Fabirce Mathieu. Il est également auteur d’autres mashups, comme celui-ci.

Il existe dans l’histoire du cinéma quelques caméos célèbres, comme celui où l’écrivain Charles Bukowski apparaît dans un bar du film Barfly, où Mickey Rourke interprête le rôle de Bukowski lui-même (voir ci-dessous: saurez-vous le reconnaître?). Ou celui de l’ancien premier ministre Lionel Jospin, dans Le Nom des gens de Michel Leclerc. Mais Hitchcock est celui qui a le plus utilisé le procédé, jusqu’à en faire sa signature.

Slate.fr

Newsletters

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Éric Bari, peintre officiel de la Marine depuis 2003, nous a emmené en Méditerranée à bord du Cassard, une frégate anti-aérienne accueillant 220 marins.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

Newsletters