Monde

Pour Netanyahou, le rapport Goldstone menace la paix

Slate.fr, mis à jour le 01.10.2009 à 19 h 06

A la veille de la réunion du Conseil des Nations unies pour les Droits de l'homme (CDH) qui doit se tenir vendredi 2 septembre, l'Etat hébreu redouble de critiques à l'égard du rapport Goldstone, rapporte l'Express.

Richard Goldstone, juriste sud-africain désigné par l'ONU pour diriger l'équipe devant enquêter sur les présumées violations des droits de l'homme à Gaza a rendu son rapport mardi 15 septembre, accusant Israël d'avoir fait un usage disproportionné de la force et violé le droit humanitaire international lors de son offensive dans la bande de Gaza l'hiver dernier. «Des actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l'humanité ont été commis par les forces armées israéliennes»

L'Etat hébreu a aussitôt rejeté ce rapport. «Promouvoir le soi-disant rapport Goldstone porterait un coup fatal au processus de paix», a déclaré le Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien, en ouverture du conseil des ministres hebdomadaire. «Israël ne sera pas en mesure de prendre de nouvelles mesures et des risques pour la paix si on lui dénie le droit de se défendre».

[Lire l'article complet sur L'Express]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Richard Goldstone. Wikimedia

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
GoldstoneIsraëlONULiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte