Monde / Sciences

Michale Boganim: «A Tchernobyl, le cinéma doit lutter contre le déni»

Temps de lecture : 2 min

Auteure de La Terre outragée (2012), film sur l’explosion nucléaire de Tchernobyl, Michale Boganim a dénoncé l’attitude de la société et des pouvoirs politiques suite à la catastrophe. Pour elle, Tchernobyl n’est pas seulement un drame écologique, mais une occasion unique pour une prise de conscience citoyenne. Dans la lignée du réalisateur-anthropologue Jean Rouch, elle livre un cinéma où intime et politique s’entremêlent, travaillé par les questions de l’exil et de la mémoire.

Interviews exclusives de réalisateurs, acteurs et journalistes engagés... Découvrez Un état du monde et du cinéma, le webdoc, un dialogue entre géopolitique et cinéma en écho avec le festival Un état du monde et du cinéma, une production du Forum des images.

Newsletters

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

Censée réconcilier les couples, la nouvelle réglementation a eu l'effet inverse.

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Les Japonais ont une confiance très limitée à l'égard des vaccins de manière générale.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Deuxième anniversaire du Hirak en Algérie, manifestations en Arménie et évolutions de la pandémie... La semaine du 20 au 26 février 2021 en images.

Newsletters