Monde

Al-Qaïda et Daech se livrent une guerre fratricide

Repéré par Lorenzo Calligarot, mis à jour le 25.11.2015 à 14 h 11

Repéré sur Fox News

La rivalité entre les deux groupes islamistes débouche désormais sur des attaques frontales meurtrières.

Un membre du Front Al-Nosra monte sur un poteau où est accrocher un drapeau de son mouvement, dans la province d’Idlib le 29 mai 2015 | REUTERS / Khalil Ashawi

Un membre du Front Al-Nosra monte sur un poteau où est accrocher un drapeau de son mouvement, dans la province d’Idlib le 29 mai 2015 | REUTERS / Khalil Ashawi

C’est une guerre qui est peu médiatisée mais qui fait pourtant des ravages au sein de l’État Islamique et d’Al-Qaïda. Les deux entités terroristes mènent une lutte territoriale mais surtout symbolique, en quête de la première place comme organisation terroriste. Les attentats de Charlie Hebdo en janvier dernier avaient mis en lumière cette rivalité. Les frères Kouachi avaient alors revendiqué leur action au nom Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA), quand Amedy Coulibaly avait lui fait allégeance à l’État islamique. L’événement avait donné lieu à un conflit par presse interposée (chaque groupe disposant de son propre journal) pour la revendication des attaques.

Le site de Fox News rapporte un événement qui s’est produit le 15 novembre dernier, dans le sud de la Syrie et qui illustre l’escalade de la violence entre les deux groupes. La Brigade des martyrs de Yarmouk, une organisation qui a fait allégeance à l’État islamique en juillet dernier a subi un attentat-suicide commis par le Front al-Nosra, affilié lui à Al-Qaïda. L’attaque, qui a eu lieu dans un village au sud-ouest de Deraa, a fait six mort côté Daech, dont la tête pensante de la Brigade des martyrs de Yarmouk Muhammad Abou Ali al-Baridi surnommé «l’Oncle» ainsi que plusieurs des hauts responsables de l’organisation. L’attaque a été qualifiée «d’héroïque» sur Twitter, par le Front Al-Nosra.

Alors que les deux groupes combattent le même ennemi dans certaines provinces syriennes, des conflits tous azimuts éclatent près de la frontière israélienne où des luttes internes opposent différents groupe terroristes sunnites. Al-Qaïda, qui était l’organisation terroriste la plus célèbre, notamment grâce aux attentats du 11-Septembre ou ceux du 7 juillet 2005 à Londres, tente par tous les moyens de retrouver sa gloire passée, perdue au profit de l’État islamique. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte