Double XSlatissime

«Mon mari n'apprécie pas les amitiés homme-femme, il trouve cela malsain»

Lucile Bellan, mis à jour le 08.12.2015 à 11 h 58

Cette semaine, Lucile conseille Shehrazade, une femme qui n'est plus autorisée à voir son meilleur ami parce qu'il avait été amoureux d'elle.

Le Moulin de la Galette | Pierre-Auguste Renoir [domaine public], via Wikimedia Commons License by

Le Moulin de la Galette | Pierre-Auguste Renoir [domaine public], via Wikimedia Commons License by

«C’est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes.

Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes

Je suis mariée à un homme merveilleux depuis maintenant trois ans. Je suis comblée et heureuse, mais ne souhaite pas d’enfant pour le moment, lui non plus, car nous tenons à profiter à deux! Mais ce qui m’amène n’est pas cela, c’est plutôt que depuis mon mariage, je n’ai plus l’autorisation de parler à mon ancien meilleur ami, pour deux raisons: la première est que mon mari n’apprécie pas les relations hommes-femmes (il n’en a pas), il trouve cela malsain, ce que je peux comprendre; et la deuxième est que cet ancien meilleur ami en question (appelons-le F) à été amoureux de moi pendant six ans…

Donc je comprends doublement sa réaction et son interdiction. Seulement, je ne souhaite pas l’affronter et lui dire que, parfois, il me manque et que j’aimerais le voir de temps en temps. C’est impossible car cela risquerait de dégénérer. Je le sais car je l’ai déjà dit sur le ton de l’humour et qu’il l’a très mal pris. Depuis je n’insiste pas. Mon dilemme est que cette personne est très importante pour moi. Il m’a aidé dans les bons comme dans les mauvais moments, il a été un pilier depuis mon adolescence, et je me trouve affreuse d’avoir coupé les ponts aussi sec avec lui. Bien sûr, ce n’était pas volontaire mais j’ai quand même accepté cette décision car mon couple passe avant.

Si je n’ai pas insisté pour garder cette amitié, c’est aussi parce qu’elle faisait beaucoup de mal à F

La vérité, c’est que si je n’ai pas fortement insisté pour garder cette amitié, c’est aussi parce qu’elle faisait beaucoup de mal à F, car je n’ai jamais ressenti de sentiment amoureux envers lui. Je ne l’ai jamais fait espérer, j’ai voulu autant que possible être honnête sans le faire souffrir. Pendant toutes ces années d’amitié, je n’ai pas eu beaucoup de relations amoureuses (une seule à part mon mari à vrai dire) et durant cette période, je lui parlais. Il s’est toujours senti important et le seul car n’ayant d’autre ami homme que lui, il avait le sentiment, je pense, d’être en couple avec moi sans les bisous, ni câlins. Donc, d’un autre côté, j’estime ne pas avoir été égoïste, car je voulais le protéger et surtout qu’il puisse faire sa vie sans moi et trouver une personne qui l’aimera. Je pense que si je reviens dans sa vie, il n’avancera pas, car je sais d’une amie qu’on a en commun qu’il ne veut pas faire de rencontre, ce qui m’attriste.

En fait, cela m’inquiète vraiment, et je me sens énormément coupable de sa situation. Alors, je ne sais pas quoi faire, est-ce que je devrais revenir vers lui et risquer une dispute dans mon couple (car je ne mens jamais à mon mari et ne lui cache rien), ou alors le laisser faire sa vie comme je l’ai fait depuis qu’on ne se parle plus?

Shehrazade

Chère Shehrazade,

La question de l’amitié homme-femme est vieille comme le monde. Elle porte en son sein toutes les subtilités et les différences qui peuvent exister entre les sexes. Et je suis convaincue que, pour ceux que cela dérange et ceux qui n’y croient pas, elle est également écrasée sous le poids de problèmes d’égo, de cynisme et de problèmes liés à la sexualité. Un des arguments qui revient souvent, et j’imagine que c’est un de ceux évoqués par votre mari, c’est que les hommes ne peuvent pas être amis avec des femmes parce que le désir vient forcément parasiter la relation. La vérité c’est que le désir, ou le non-désir, est une notion qui vient parasiter absolument toutes les relations humaines, y compris les relations des femmes entre elles et des hommes entre eux. Au travail, dans la rue, il est prouvé que les gens beaux, charismatiques, bref avec un pouvoir d’attraction certain, sont avantagés. Et l’inverse est vrai aussi. 

Aucun rapport humain n’est privé de la question du désir. C’est pourquoi la croyance selon laquelle les amitiés homme-femme sont un mythe est puérile. Et que vous interdire de revoir votre ami de longue date pour cette raison est un abus certain. De manière générale, ce type de comportement outrepasse allégrement les limites du mariage. Et qui dit que ce genre de véto ne se reproduira pas à l’avenir avec une amie (pour une autre raison obscure) ou avec un membre de votre famille (qui ne lui plaira pas)? C’est un engrenage dans lequel il ne vaut pas mieux mettre le doigt; c’est pourquoi il est important d’en parler avec lui et de lui signifier dès à présent que ce comportement est inacceptable. Le dialogue, oui. La dictature, non.

C’est un problème bien féminin que de vouloir que tout soit de notre faute. Et les hommes se sont longtemps confortablement accommodés de ça

En ce qui concerne votre ami, qui a fini par nourrir des sentiments pour vous et n’a pas réussi à tourner la page, je dois vous dire que vous n’êtes pas responsable. Être une femme ne fait pas automatiquement de vous une tentatrice dont il conviendrait de protéger les hommes. Je crois sincèrement que les hommes sont assez intelligents pour décider de ce qui est bon pour eux, de se protéger quand ce n’est pas le cas et de rectifier le tir quand ils se sont trompés. Vous vous êtes mariée, votre geste est clair. Si F. décide de vivre dans l’illusion confortable d’une hypothétique relation avec vous, alors il n’y a rien que vous puissiez y faire. Tôt ou tard, et encore une fois ce sera SA décision, il se rendra compte qu’il perd son temps et cherchera l’amour ailleurs. Couper les ponts alors que vous avez construit une relation d’honnêteté qui vous fait du bien serait, à mon sens, une erreur. Vous n’avez pas à vous sacrifier parce qu’il fait sciemment ce choix de se complaire dans son fantasme.

Ce qui ressort majoritairement de vos questions, c’est la notion de responsabilité. Il est temps que vous preniez conscience que vous n’êtes pas responsable des problèmes des hommes avec eux et avec vous-même. Votre mari est possessif et outrepasse ses droits? C’est son problème et vous n’avez pas à vous en excuser ou à chercher à le protéger (en fait, en parler avec lui ne pourrait qu’en faire une meilleure personne, ce qui ne sera à terme que bénéfique pour votre couple). Votre meilleur ami est tombé amoureux de vous alors que ce n’est pas réciproque? C’est son problème, et vous n’avez pas à vous flageller à vie parce qu’il n’a pas su ou voulu apprécier la nature de votre relation. C’est un problème bien féminin que de vouloir que tout soit de notre faute. Et les hommes se sont longtemps confortablement accommodés de ça. Vous n’avez à vous sentir coupable de rien. 

Mon conseil est le suivant: laissez derrière vous les états d’âme de ces messieurs et écoutez-vous. Si vous avez besoin et envie de partager du temps avec votre ami, faites le. Si votre mari ne respecte pas votre choix et ne vous fait pas confiance, c’est que le malaise est beaucoup trop profond. Et si votre ami n’apprend pas à mesurer sa chance et continue de vous faire des avances, c’est qu’il ne mérite pas votre amitié. Cessez de vous mettre en position de sacrifice et vivez. Vous êtes une femme adulte réfléchie et vous savez ce que vous voulez, ne les laissez pas dicter votre conduite au détriment de vos désirs. 

Lucile Bellan
Lucile Bellan (173 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte