Science & santé

«Il a rompu tout contact avec moi: j’ai été complètement brisée»

Lucile Bellan, mis à jour le 24.11.2015 à 12 h 45

Cette semaine, Lucile conseille M., une femme qui pensait tenir la première histoire d'amour de sa vie quand tout s'est brusquement arrêté.

Portrait de Violette Heymann d'Odilon Redon | Via Wikimedia Commons License by CC

Portrait de Violette Heymann d'Odilon Redon | Via Wikimedia Commons License by CC

«C’est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes.

Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes

Mon histoire peut sembler banale comparée à celles que j’ai pu lire sur votre site, mais elle est importante à mes yeux alors je tente ma chance.

Pour comprendre ce que je ressens, vous devez savoir que je n’ai pas vécu d’histoire d’amour, à proprement parler, dans ma vie. À peine quelques flirts. Je ne suis pas le genre de femme qui attire le sexe opposé. On me voit plus comme la bonne copine, celle avec qui on rigole, on se confie, mais jamais celle avec qui on voudrait vivre une histoire. J’en ai donc pris mon parti en me consacrant à mon travail. Les années passent, et la solitude se fait de plus en plus pressante. L’été dernier, je suis partie en vacances à l’étranger et j’ai été conviée à un mariage. Séduire et être séduite ne faisaient pas partie de mes projets, mais, à ce qu’il paraît, c’est quand on s’y attend le moins que l’amour vous tombe dessus. J’ai passé deux jours avec cet homme, discret, séduisant. Le feeling est passé tout de suite. Mais je n’y croyais pas, ça ne pouvait être pour moi. Un homme comme lui ne pouvait vouloir de moi. Et pourtant, il m’a donné son numéro, sachant pertinemment que j’habitais à des milliers de kilomètres de lui. 

Nous avons alors débuté une «relation» à distance. Nous nous parlions tous les jours, quasi non-stop, du matin au soir et du soir au matin, peu importait le décalage horaire. Et nous nous sommes confiés l’un à l’autre, parlant de nos vies, de nos peurs, de nos blessures… En tout cas, je le faisais, lui aussi mais il fallait parfois lui tirer les vers du nez car il n’aime pas parler de lui. Au début, je ne croyais pas en cette histoire, mais il s’évertuait à me rassurer: je lui plaisais, et cela incluait mes défauts selon lui. Il voulait d’une relation sérieuse, il n’était pas là pour briser mon cœur. 

Son explication: il ne pouvait pas briser mon cœur, puisqu’on ne se connaissait pas

Il y a eu quelques chamailleries mais je le mettais sur l’incompréhension qu’il pouvait y avoir entre deux personnes qui apprenaient à se connaître à distance. La distance d’ailleurs a fini par poser problème. Nous avions envie de plus, c’est ce qu’il me disait, c’est ce que je croyais. Nous avions prévu de nous voir aux prochaines vacances, de nous rejoindre à mi-chemin et de voir si cette histoire pouvait aller plus loin. La chance, ou malchance, a voulu que je puisse le rejoindre plus tôt que prévu, au bout de deux mois de relation. Mais à partir du moment où je l’ai prévenu, il a rompu tout contact avec moi. Plus aucun message, plus aucune réponse. Ou si, un dernier message, alors que j’étais assise dans l’avion pour le rejoindre, pour me dire qu’il ne donnerait plus suite. Son explication: il ne pouvait pas briser mon cœur, puisqu’on ne se connaissait pas. J’ai été complètement brisée. 

Moi qui pensais que la chance avait enfin tourné, que j’allais peut-être avoir droit moi aussi à ma part de bonheur, je suis tombée de très haut. Cet homme qui, encore une semaine avant, m’envoyait des messages pour me dire que je lui plaisais, m’envoyait cette phrase si blessante, si cruelle. Après quelques jours, j’appris qu’il avait eu une rupture extrêmement difficile avec sa compagne précédente, une histoire qui l’avait blessé et dont il n’arrivait pas à se remettre. Ses proches ne le reconnaissaient plus, lui d’ordinaire festif et joyeux était devenu replié sur lui même. J’étais, semble-t-il, une tentative de relation sérieuse après plusieurs conquêtes sans lendemain. Depuis ce triste épisode, nous avons échangé quelques messages. À mon initiative. Des banalités. Jamais nous n’avons évoqué ce qui s’était passé, jamais il n’a répondu à ma question: «Pourquoi?». Et depuis quelques semaines, c’est de nouveau le silence total de son côté. Plus rien. Toujours sans explications. 

Je sais que je devrais tourner la page et passer à autre chose, mais je n’y arrive pas. Au grand désespoir de mes proches qui, eux aussi, y ont cru. Pour une fois, j’étais heureuse. Je n’arrive pas à le laisser s’en aller, parce que bien malgré moi, j’ai commencé à l’aimer. Je sais que je ne peux pas l’obliger à poursuivre une relation avec moi, mais je voudrais tant savoir pourquoi. Comment refaire confiance à quelqu’un après ça? 

M. 

Chère M.

Tout d’abord aucune histoire que je reçois n’est banale. Il y a derrière les mots, et derrière vos mots, des questionnements et des souffrances impossibles à minimiser. Parce que c’est votre histoire, construite avec votre expérience, votre caractère et vos espoirs, elle est exceptionnelle et ne ressemble à aucune autre. Vous n’êtes certes pas la première à avoir reçu ce type de SMS lapidaire mais le contexte et la réaction n’appartiennent qu’à vous. Ne doutez jamais de ça. Votre histoire vaut la peine d’être racontée, comme elle vaut la peine d’être vécue.

Nous ne sommes pas des scénaristes et nous ne sommes pas au cinéma. Il y a parfois des raisons stupides, banales ou triviales qui font capoter les belles histoires

Je voudrais pouvoir être pleine d’espoir et vous proposer de vous accrocher pour recoller les morceaux. Pour votre témoignage, je voudrais être une scénariste de comédie romantique et appuyer sur la touche qui enclencherait un happy end. Peut-être parce que vous imaginer dans cet avion, avec la vibration de votre portable et ce message qui sonne comme un couperet est un vrai «moment de cinéma». Mais la vérité c’est que je suis intimement convaincue qu’on ne peut pas sauver les gens. Et je ne parle pas de vous, évidemment. Oui, cette relation avait si bien commencé et cet homme semblait véritablement être quelqu’un avec qui vous auriez pu construire quelque chose. Mais c’était sans compter sur son histoire à lui, ses angoisses, ses défauts, son impulsivité. Nous ne sommes pas des scénaristes et nous ne sommes pas au cinéma. Il y a parfois des raisons stupides, banales ou triviales qui font capoter les belles histoires. Et personne n’y peut rien.

L’évidence, c’est que vous n’êtes responsable de rien. Vous êtes tombée amoureuse d’une personne brisée et il n’y a rien que vous auriez pu faire pour le «réparer».

En gâchant cette chance, cet homme s’est éloigné de l’opportunité d’un avenir doux et serein. Mais il n’a pas gâché votre chance. Vous qui avez consacré votre vie à votre travail, vous avez laissé une place à cet homme, vous êtes montée dans cet avion et vous cherchez à vous reconstruire. Vous semblez enfin laisser une place à l’autre dans votre vie. Et cette place est encore là. C’est un désir qui ne demande qu’à être comblé. Je ne peux pas vous dire ni quand ni comment il le sera, mais je peux vous assurer qu’en gardant cette attitude, il n’y a aucune raison que vous soyez condamnée à la solitude.

Et pour répondre le plus simplement du monde à votre question: vous ferez confiance à nouveau, parce que c’est comme ça que nous fonctionnons, parce que celui qui a bafoué votre confiance était unique et qu’il n’y a aucune raison que ça ne se reproduise. Il serait stupide de condamner d’avance une opportunité d’amour à cause d’un coupable qui n’est plus dans l’équation. Chaque histoire, chaque protagoniste est unique, et c’est pour cela que je suis convaincue que vous finirez par être heureuse.

Lucile Bellan
Lucile Bellan (173 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte