France

En direct: une ceinture qui s'apparente à une ceinture explosive retrouvée à Montrouge

Slate.fr, mis à jour le 23.11.2015 à 20 h 19

Des soldats belges sur la Grand Place de bruxelles, le 22 novembre 2015. REUTERS/Yves Herman

Des soldats belges sur la Grand Place de bruxelles, le 22 novembre 2015. REUTERS/Yves Herman

Ce qu'il faut retenir de la journée du lundi 23 novembre:

- Bruxelles est en état d'alerte maximale pour le troisième jour consécutif. 16 personnes ont été interpellées dimanche soir.

- En France, l'enquête avance. L'ADN du kamikaze de la rue de Corbillon à Saint-Denis a été isolé mais l'homme n'était pas connu des services français.

- La police a diffusé la photo du troisième kamikaze du stade de France. 

20h16 Samy Amimour, l’un des terroristes qui s’est fait exploser au Bataclan, et qui s’était vu retirer sa carte d’identité et son passeport à la suite d'une inculpation en 2012 pour un projet de départ au Yémen et d'une mise sous contrôle judiciaire, n'a pas ensuite obtenu de nouveaux papiers par une simple déclaration de perte, affirme la préfecture de police, jointe par Slate. Il n'y aurait pas eu non plus de déclaration de perte faite dans la ville où résidait l'intéressé, ajoute la préfecture de police. Quelques heures plus tôt, la journaliste de L'Obs, Violette Lazard, confirmait pourtant l'information de source judiciaire.

19h35 Une ceinture qui s'apparente à une ceinture explosive a été retrouvée dans une poubelle à Montrouge, selon des informations confirmées par Le Monde. Des analyses pour confirmer la présence d'explosifs sont en cours. Il pourrait s'agir de celle de Salah Abdeslam dont le téléphone avait été «borné» dans la ville.

19h30 Le niveau d'alerte maximal sera maintenu à Bruxelles le mardi 24 novembre 2015, a déclaré le gouvernement belge. Le métro, les écoles et les centre commerciaux resteront fermés.

19h00 Le parquet belge annonce l'inculpation d'un nouveau suspect dans le cadre de l'enquête ouverte après les attentats de Paris.

 

18h35 Vladimir Poutine est en Iran où il a rencontré le Guide suprême de la république islamique d'Iran, l'ayatollah Khamenei. Il déclare s'opposer aux tentatives étrangères de changer le régime en Syrie.

 

 

18h25 Le groupe de rock les Foo Fighters ont décidé d'annuler les dernières dates d eleur tournée européenne le 14 novembre au lendemain des attentats de Paris. En compensation, ils annoncent que leur nouvel EP, Saint Cecilia, que les musiciens devaient étrenner durant ces concerts est disponible en téléchargement gratuit sur leur site. Ils invitent aussi leurs fans à faire des dons aux familles endeuillées par les attaques.

 

18h16 La police vient de publier à nouveau ses appels à témoins concernant les participants aux attaques du 13 novembre qu'elle cherche toujoirs ou en cours d'identification.

 

17h47 Le gouvernement, via la voix de la secrétaire d'État Laurence Rossignol, a recommandé aux familles des enfants dont un parent a été tué le 13 novembre de demander le statut de pupille de la Nation. Ce statut, qui est une aide financière à l'éducation, permet «d’accompagner des enfants dont la vie de famille a été brisée (...) et effectivement les enfants des victimes des attentats pourront (le) demander» a déclaré la secrétaire d'État chargée de la Famille et des Personnes âgées. 

17h31 Alors que les tribunaux comptaient à l'époque 150 personnes visées par une procédure pour apologie du terrorisme dès la deuxième semaine des attentats, seules une trentaine d'affaires concernent pour l'instant de tels faits, qui concernent essentiellement des personnes ivres ou souffrant de troubles psychiatriques.  

17h20 Les premiers avions de chasse déployés par le porte-avion Charles de Gaulle ont décollé pour aller frapper des cibles de Daech en Iraq, a rapporté l'AFP. Deux ont été détruites selon l'État-major des armées. Le président de la République François Hollande a également déclaré ce matin vouloir «intensifier les frappes en Syrie», sur des cibles où les dégâts contre l'EI seront les plus importants.

16h54 La ville de Nancy et la préfecture de Meurthe-et-Moselle ont décidé d'annuler le défilé de la Saint-Nicolas, en raison de l'état d'urgence. Fête traditionnelle lorraine, l'évènement devait accueillir 140.000 personnes. Si l'événement est maintenu à Metz, la municipalité de Nancy s'est expliquée ainsi:

«Face à une telle affluence, il serait impossible de garantir la sécurité des personnes et d'éviter notamment un mouvement de foule, comme ce fut le cas il y a quelques jours place de la République à Paris.»

15h20 La diffusion d'un documentaire consacré aux Eagles of Death Metal annulé lors d'un festival. Le Guardian explique sur son site que le Festival internation du documentaire d'Amsterdam a décidé d'annuler la diffusion de The Redemption of the Devil, un documentaire consacré au groupe Eagles of Death Metal, qui était sur scène lors de l'attaque du Bataclan le vendredi 13 novembre. Un choix évidemment lié aux attaques, mais aussi parce que, comme le montre le trailer, on peut voir le chanteur parler à un ami en pointant une arme et en lui disant que c'était une «bonne nuit, où personne n'est mort». Le documentaire a été tournée avant l'attaque et ne lui fait pas référence, mais ce genre de phrase a convaincu les organisateurs du festival de ne pas le montrer.

14h30 Sa carte d’identité retirée par la police, Samy Amimour n’a eu qu’à en déclarer la perte pour la faire refaire. Samy Amimour, un des terroristes du Bataclan, a pu refaire faire ses papiers d’identité que la police lui avait retirés en déclarant simplement leur perte à la prefecture, selon ses parents. L'obligation de remettre son passeport à la police ne fait pas partie des décisions judiciaires qui conduisent à s’opposer à la délivrance d’un titre d’identité, comme vous l'explique cet article.

13h50 Cinq nouvelles interpellations dans les régions de Liège et Bruxelles après de nouvelles perquisitions. Dans un communiqué, le parquet fédéral a annoncé que cinq nouvelles personnes ont été privées de liberté à la suite de sept nouvelles perquisitions en début de journée. «Au total, note le journal belge Le Soir, 21 personnes ont été privées de liberté depuis dimanche et sont actuellement entendues par les services de police.» Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attaques, ne faisait pas partie des personnes interpellées et serait toujours en fuite.

13h00 L'Élysée a annoncé que le président rencontrera le président du conseil italien Matteo Renzi mardi 23 novembre.

12h30 Dans une longue enquête, trois journalistes du Monde ont remonté la trace des frères Salah et Brahim Abdeslam, deux des hommes impliqués dans les attentats de Paris. Pour cela, ils se sont rendus dans la commune belge de Molenbeek à côté de Bruxelles, d’où sont originaires ces «frères de sang». L’histoire de deux hommes inséparables qui ont longtemps travaillé dans le service public avant de reprendre un café où l’on pouvait trouver des joints et où des vidéos de discours de Daech étaient diffusées régulièrement. Les démêlés avec la justice les feront passer plusieurs fois par la case prison, avant qu’ils ne décident de multiplier voyages en Syrie en 2015, impressionnés par le parcours de leur «copain d’enfance» Abdelhamid Abaaoud, principal organisateur présumé des attaques.

«Avaient-ils vraiment prévu de mourir? écrit Le Monde. Ou avaient-ils déjà imaginé, après leur équipée monstrueuse, de s’enfuir? "J’avais eu Brahim au téléphone en octobre. Il m’avait annoncé qu’il viendrait au Maroc en décembre, raconte le cousin Boumedienne. Quelqu’un qui veut se faire tuer ne peut pas tromper sa famille à ce point. Il avait pris des dispositions pour clôturer son divorce. Il voulait monter ici un atelier de réparation et de vente d’outils".»

11h15 Lors d'une rencontre avec François Hollande à Paris, le Premier ministre britannique David Cameron a tenu à affirmer son soutien à la France et à sa décision de lancer une nouvelle offensive contre Daech. «Je soutiens fermement l’action entreprise par le président Hollande pour frapper l’Etat islamique en Syrie», a-t-il  déclaré avant d'expliquer avoir la «ferme conviction que la Grande-Bretagne doit en faire de même». Le chef d'Etat britannique va désormais devoir convaincre son Parlement et l'opinion, jusque-là très hostiles à une nouvelle offensive étendue à la Syrie, comme l'explique Le Monde sur son site.

11h00 Le New Yorker, qui avait déjà publié un numéro émouvant au lendemain des attentats de janvier, vient de publier la une de son numéro consacré aux attaques de Paris et Saint-Denis.

9h49 Des chats partout. Hier soir, alors que la police belge demandait aux médias et aux habitants de ne pas propager d'informations sur les opérations antiterroristes en cours, les Belges ont eu la géniale idée de noyer le hashtag #BrusselsLockdown sous des photos et des gifs de chats. Même les médias, comme Le Soir, ont choisi d'agir ainsi.

Le MondeLe Figaro et de nombreux autres médias se font l'écho de cette mobilisation spontanée un peu étrange. Nous revenons de notre côté sur le génie belge avec les chats qui n'est plus à démontrer.

9h40 David Cameron est à Paris et il est allé se recueillir devant le Bataclan, en compagnie de François Hollande. Comme le raconte l'Obs, «le chef de l'Etat français et le Premier ministre britannique ont déposé chacun une rose, des fleurs qui ont rejoint les nombreux témoignages d'hommage déjà sur place, avant de prendre la direction de l'Elysée pour un entretien sur la lutte contre le terrorisme et la Syrie».

8h10 Le parquet fédéral belge a annoncé que les dix-neuf perquisitions menées dimanche soir avaient conduit à seize interpellations, mais pas celle de Salah Abdeslam. Bruxelles est toujours en état d'alerte maximale ce lundi: les écoles, les universités, les crèches ou encore le métro sont fermés.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte