Monde

Qu'est-ce qui attend les martyrs femmes au paradis?

Repéré par Annabelle Georgen, mis à jour le 20.11.2015 à 16 h 13

Repéré sur Stern, Die Zeit

Un hebdomadaire allemand repose la question après la mort d'une femme combattante pour l'État islamique en France lors de l'assaut de Saint-Denis ce mercredi 18 novembre.

Fatata te Miti de Paul Gauguin | Cliff via Flickr CC License by CC

Fatata te Miti de Paul Gauguin | Cliff via Flickr CC License by CC

Qu'est-ce qui attend les martyrs femmes au paradis? C'est la question que se pose l'hebdomadaire allemand Stern après la mort d'Hasna Aïtboulahcen. Le jeune femme d'origine marocaine, âgée de 26 ans –radicalisée ces derniers mois–, a été retrouvée morte dans les décombres de l'appartement de Saint-Denis où été donné l'assaut du Raid, ce mercredi 18 novembre 2015.

Les jeunes hommes qui viennent grossir les rangs de l'EI et d'autres organisations terroristes qui mènent le djihad se voient eux promettre un ticket direct pour le paradis en cas de mort au combat, où 72 vierges les y attendraient, selon certains passages du Coran. Quid des femmes kamikazes? Réponse du magazine Stern:

«Emprunter cette voie pour rejoindre Dieu n'est toutefois pas prévu par le Coran, c'est pourquoi ce qui attend les martyrs femmes dans l'autre monde n'est pas clair. D'après les saintes écritures, les hommes et les femmes sont égaux –en conséquence, il devrait y avoir aussi 72 hommes vierges qui attendent les femmes qui viennent de mourir. Certains érudits sont, par contre, convaincus qu'elles trouveront là-bas leur mari, ou bien un compagnon si elles n'étaient pas mariées. Mais elles seront totalement comblées par celui-ci, est-il précisé.»

Belles, heureuses et sans jalousie

En 2010, Slate.fr se penchait déjà sur la manière dont cette inégalité de «traitement» était justifiée par les théologiens musulmans :

«Les femmes ne bénéficient peut-être pas de tous ces avantages, mais les commentaires religieux assurent que le paradis les rendra belles, heureuses et sans jalousie. Le fait qu'elles aient jeûné et prié Allah pendant leur vie terrestre fera d'elles des femmes supérieures aux vierges, qui n'ont d'existence qu'au paradis. Certains religieux modernes soulignent que là-haut, les maris ne se lassent jamais de leurs épouses, en dépit de la multitude de houris qui s'y trouvent. Cela pourrait expliquer pourquoi des aspirantes kamikazes déclarent vouloir devenir “chef des 72 vierges, la plus belle des belles

L'hebdomadaire Stern tient toutefois à rappeler que le Coran, comme la Bible, interdit le suicide et «qu'il n'est précisé nulle-part si cette forme de récompense concerne également les martyrs».

Le chiffre 72 n'est pas dans le Coran

En 2003, l'hebdomadaire Die Zeit se demandait lui si c'était bien des «vierges» qui attendaient les hommes musulmans au paradis, et pas plutôt des «raisins», le terme de «huris» employé dans le Coran désignant «des raisins blancs», transparents comme le cristal, «des fruits qui symbolisaient autrefois en Orient l'abondance et la plénitude dans les représentations du paradis».

Quant au chiffre «72», il n'est pas cité dans le Coran, précise Stern. Celui-ci serait utilisé pour symboliser une importante quantité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte