Culture

Denis Hopper victime de la grippe A ?

Temps de lecture : 2 min

Dennis Hopper, le célèbre compagnon de route de Jack Nicholson dans le mythique «Easy Rider» (1969), serait en danger. Il a été transporté d'urgence mercredi à l'hôpital, présentant les symptômes d'une grippe, selon les informations du site Etonline.com. Une ambulance l'aurait conduit à l'hôpital de Manhattan sous assistance respiratoire, et probablement intubé.

Hopper, 73 ans, est un monument du cinéma hollywoodien, deux fois récompensé par un Oscar (en 1969 pour avoir co-écrit «Easy Rider», et en 1986 avec «Houssiers»). Il compte à son palmarès plus de 150 films dont «Apocalypse Now», «Blue Velvet» «Waterworld», ou encore «Land Of the Dead» de George A Romero . Hopper a traversé le cinéma des années 50 jusqu'à nos jours, en partageant l'affiche avec les plus grandes stars: James Dean, pour ses premier pas dans «La fureur de vivre», John Wayne, et plus récemment Keanu Reeves.

Célèbre pour ses frasques conjugales, il a toujours affiché des idées politiques contrastées, motard anarcho-hippie et symbole de la contre-culture des années 60/70 dans «Easy Rider» au fervent soutien de Reagan, et de la famille Bush. Il s'est prononcé en faveur d'Obama pour la dernière présidentielle. Il tient actuellement un rôle dans sa nouvelle série, inspirée du film «Crash» (1996) de David Cronenberg.

[Lire l'article complet sur ET ONLINE]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: extraite du filmm "Easy Rider" (1969)

Newsletters

«Le Coup d'état d'urgence», ou comment la France a fait du citoyen un «sujet virus»

«Le Coup d'état d'urgence», ou comment la France a fait du citoyen un «sujet virus»

Nous publions les bonnes feuilles du nouvel ouvrage de l'avocat pénaliste Arié Alimi, qui revient sur le premier état d'urgence sanitaire de l'histoire de France.

Six livres méconnus de Roald Dahl

Six livres méconnus de Roald Dahl

Considérés comme des classiques, «Charlie et la chocolaterie» ou «Matilda» sont souvent réédités et adaptés au cinéma. Mais l'œuvre de l'écrivain jeunesse ne s'arrête pas là.

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

Le film d'André Cayatte, sorti il y a cinquante ans, retraçait la trajectoire de Gabrielle Russier, professeure condamnée pour avoir entamé une liaison avec l'un de ses élèves.

Newsletters