CultureFrance

Les émouvants hommages des survivants du Bataclan sur la page Facebook des Eagles of Death Metal

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 19.11.2015 à 16 h 01

Repéré sur Facebook

Image postée sur la page Facebook des Eagles of Death Metal.

Image postée sur la page Facebook des Eagles of Death Metal.

Sur la page Facebook du groupe, les membres de Eagles of Death Metal ont publié un message de soutien aux victimes des attentats de Paris, mercredi 18 novembre. Depuis, les réponses de fans s'accumulent. 

En moins de vingt-quatre heures, il y avait déjà plus de quatre mille commentaires sur la page, dont plusieurs venant de fans français présents au Bataclan qui racontaient (en anglais) comment ils ont vécu cette tragédie:

While the band is now home safe, we are horrified and still trying to come to terms with what happened in France. Our...

Posted by Eagles Of Death Metal on Wednesday, November 18, 2015

 

«Ils ont essayé de me tuer avec ma femme alors que nous dansions devant notre groupe préféré, heureusement ils n'ont pas réussi. Nous avons vu des choses que personne ne devrait voir.»

Plus de 500 personnes ont par exemple répondu à ce commentaire, avec de nombreux messages de soutien venant de la communauté internationale des fans des Eagles of Death Metal, de l'Italie à l'Australie.

D'autres ont raconté comment ils ont survécu:

«Avec mon petit ami et un homme qui s'appelait Olivier, nous avons pu sauter derrière vos coffres de voyage à la gauche de la scène. Nous sommes restés cachés là pendant plus d'une heure en espérant que les tueurs ne nous trouvent pas. Une bombe (OUI, ces connards avaient des bombes) a explosé juste à côté de nous. Grâce aux coffres et à l'équipement, nous avons été protégés et pas déchiquetés. Dans un sens, nos vies ont été sauvées grâce à vous.»

Il y a aussi des messages qui n'ont pas besoin d'être traduits:

«Peace... Love... and Fuck Terrorism!»

La page Facebook du groupe est devenue comme une sorte de lieu thérapeutique où chacun évoque à la fois sa survie et la mort des autres:

«Bonjour, j'étais au Bataclan, et j'ai eu la chance d'être seulement blessé, certains de mes amis sont morts, c'est difficile de réaliser cette horreur, surtout quand je me souviens que la première partie du spectacle était super, et l'atmosphère était bonne, et en quelques secondes, c'était l'enfer!»

Un Anglais blessé pendant le concert tient à remercier une certaine Katie, qui a exercé une pression sur ses plaies afin de stopper l'écoulement de sang:

«Elle a fait en sorte que je ne perde pas trop de sang, et grâce à cela, je ne me suis pas évanoui, ou pire. Elle a été merveilleuse.»

D'autres racontent certains petits moments de grâce:

«Je suis restée cachée près de Matt pendant deux heures. Je ne me sentais pas très bien et il m'a prise dans ses bras et m'a dit de respirer calmement. Ca m'a fait du bien dans ce moment terrible. Merci.»

Ou évoquent le symbole que sera désormais toujours pour eux le simple fait d'aller à un concert:

«A partir de maintenant, chaque concert que j'irai voir sera en mémoire des Eagles of Death Metal et de Paris. Les terroristes ne peuvent pas nous enlever le plaisir d'écouter de la musique live.»

Beaucoup demandent tout simplement au groupe de revenir à Paris: 

«Nous allons oublier ces connards, mais le rock'n'roll est éternel! Revenez à Paris les gars, nous serons encore là, nous vous aimons.»

«Revenez jouer au Stade de France!! Nous vous aimons!!!

Et certains parlent de comment ils ont commencé à écouter le groupe depuis la tragédie:

«Je dois dire qu'avant l'attaque, je ne savais pas que vous existiez. Comme tout le monde, j'ai été choqué et effrayé ce 13 novembre. Mais dans cette tragédie, j'ai découvert votre musique... et les mecs, c'est vraiment bien! Continuez à jouer. Ne les laissez pas gagner.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte