Sciences / Monde

Le groupe Isis Pharmaceuticals souhaite changer de nom

Temps de lecture : 2 min

La société californienne Isis Pharmaceuticals, spécialisée dans la biotechnologie, voudrait que son nom ne soit plus associé au groupe terroriste.

Page d'accueil du site Isis Pharmaceuticals

Certains noms peuvent s’avérer assez compliqués à porter. Le groupe pharmaceutique californien Isis est en train de s’en rendre compte. La société, qui commercialise principalement des médicaments pour lutter contre le cancer et des maladies cardiaques, envisagerait de changer de nom, comme le rapporte CNN Money. Car en anglais Daech porte aussi le nom d’Isis, pour Islamic State of Iraq and Sham, c’est-à-dire État islamique en Irak et au Levant.

Le nom du groupe pharmaceutique a été, lui, choisi pour rendre hommage à la déesse mythologique égyptienne, associée à la guérison, mais il lui pose désormais des problèmes d’image. Entre vendredi 13 novembre à 16 heures et lundi 16 novembre à 14h30, l’action du groupe a perdu près de quatre points à l’indice NASDAQ. Ce dont s’inquiète le vice-président de la communication de l’entreprise D. Wade Walke auprès de CNN Money:

«Même si les gens savent que nous ne sommes pas associés avec le groupe terroriste, le nom lui-même a des connotations négatives.»

Il a aussi estimé que la «terrible tragédie» des attentats de Paris, dont le bilan provisoire s’élève à 129 morts, «pesait un peu sur [eux]».

L’année dernière, comme le rapporte Business Insider, Stanley Crooke, le PDG de la société, expliquait pourtant sur CNBC qu’il ne souhaitait pas changer de nom à cause des terroristes:

«Ils me rendent fou. […] Nous nous appelons Isis depuis vingt-cinq ans, et je ne souhaite pas capituler devant ces terroristes en changeant mon nom. Ils peuvent, eux, changer leur nom.»

Newsletters

Analyser vos rêves bizarres du moment

Analyser vos rêves bizarres du moment

«Si quelqu'un rêve d'eau, ça traduit le plus souvent des sentiments», commente une psychothérapeute.

Des chiens sont actuellement entraînés à dépister le Covid-19

Des chiens sont actuellement entraînés à dépister le Covid-19

Ils ont été choisis pour leur aptitude à détecter les personnes atteintes de la malaria.

Vivre en ville rend-il les animaux plus intelligents?

Vivre en ville rend-il les animaux plus intelligents?

Trouver de la nourriture dans un environnement fait de béton nécessite bien des capacités.

Newsletters