Tech & internetMonde

Daech a son service d’assistance informatique, joignable 24h/24

Repéré par Emeline Amétis, mis à jour le 17.11.2015 à 16 h 11

Repéré sur NBC News

Une demi-douzaine de conseillers haut gradés de Daech est chargée de conseiller les djihadistes et aspirants terroristes sur la façon d’utiliser au mieux les technologies numériques.

Code binaire | Geralt via Pixabay License by

Code binaire | Geralt via Pixabay License by

Daech dispose d’un service d’assistance informatique, disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre, pour conseiller les membres de l’organisation terroriste, selon NBC News.

Joignables en permanence, la demi-douzaine de conseillers haut gradés de Daech est chargée de guider l’encryptage de conversations afin que l’organisation terroriste, et plus particulièrement ceux qui seraient tentés de la rejoindre, puisse éviter la surveillance des services de renseignement. 

Mais leur mission ne s’arrête pas là. Selon Aaron F. Brantly, expert en lutte antiterroriste américain, le service d’assistance –composé d’experts informatiques diplômés– poste aussi des tutoriels YouTube ou Twitter sur la façon d’utiliser au mieux les technologies informatiques et les réseaux sociaux:

«Imaginez que vous ayez un problème, que vous ayez besoin de le résoudre et que vous alliez sur YouTube: ils ont établi exactement le même mécanisme [pour le terrorisme].»

Des agents décentralisés

«Ils ont développé une série de plateformes sur lesquelles ils peuvent former chacun d’entre eux sur la sécurité numérique [...], dans le seul but de recruter, de faire de la propagande et de préparer des attaques», a déclaré l’analyste du Centre de lutte antiterroriste —une organisation indépendante de recherches de l’Académie militaire américaine de West Point, qui a obtenu des documents de plus de 300 pages qui attestent ces informations. 

«On peut en quelque sorte deviner où ils se trouvent selon l’heure à laquelle ils disent se déconnecter pour aller prier», ce qui d’après la tradition musulmane se déroule cinq fois par jour. «Ils sont très décentralisés. Ils opèrent virtuellement dans toutes les régions du monde», affirme Aaron F. Brantly. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte