Life

Les happy few qui testeront Google Wave

Slate.fr, mis à jour le 30.09.2009 à 16 h 51

Google invite 100 000 internautes à tester Wave, son futur outil communicant, dévoile le site 01Net. Wave était jusqu'à présent réservé à 600 «happy few». Déjà distribuées, ces invitations sont destinées à des webmasters ayant participé à l'avant-première des développeurs, aux premiers utilisateurs qui se sont inscrits en ligne pour donner leur feedback sur le service et à une poignée de clients des Google Apps.

«Quelques uns se demandent ce qu'on appelle une preview. Cela signifie juste que Google Wave n'est pas prêt à être lancé en «prime time». Pas encore, en tout cas. Depuis le mois de mai 2009 où nous avons dévoilé le projet, nous nous sommes exclusivement concentrés sur l'adaptabilité, la stabilité, la vitesse et la facilité d'utilisation du service» ont expliqué Lars Rasmussen, ingénieur, et Stéphanie Hannon, chef produit, dans un billet paru sur le blog officiel du géant californien.

Google Wave permettra aux internautes de dialoguer et d'échanger toute sorte de documents depuis un simple navigateur Internet. Chacun voit en direct les modifications que l'autre apporte sur les photos, les textes ou les services Internet du type Google Earth. Ce nouveau système sera surtout un grand outil de partage: l'utilisateur pourra soumettre à ceux qui le souhaitent les photos stockées sur son disque dur. De la même manière, il pourra partager des films, des jeux. Développé en open source, Wave fonctionne avec Internet Explorer, Firefox, Safari, Opera et Google Chrome. Il sera également disponible depuis l'Internet mobile, et en particulier sur les téléphones dotés du système d'exploitation maison, Android.

«Il existe encore des fonctions clés que nous n'avons pas implémentées. Par exemple, vous ne pouvez pas encore supprimer un participant de Wave ou un groupe d'utilisateurs, le mode "supprimer" manque, et il n'est toujours pas possible de configurer les permissions pour accepter ou non un utilisateur », annonce Google sur son blog maison, tout en assurant que ces fonctions seront disponibles dans les prochains mois. Cette nouveauté de la Google planète avait été annoncée en mai dernier, juste après le lancement de Bing, le moteur de recherche de Microsoft.

[Lire l'article complet sur 01Net]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran d'une page Wave

 

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte