Monde

«The Sun» tire sur l'ambulance travailliste

Temps de lecture : 2 min

Le tabloïd britannique «The Sun» devrait retourner sa veste lors des prochaines élections en Grande-Bretagne, annonce The Guardian. La couverture du quotidien le plus lu d'Angleterre l'annonce en grosses lettres: «Après 12 longues années de pourvoir, le Labour s'est égaré. Désormais, il perd également le soutien du Sun».

C'est au peuple britannique d'en décider, a rétorqué Gordon Brown, énervé suite à l'annonce fracassante du journal phare de Rupert Murdoch. L'actuel premier ministre à également écarté l'idée de démissionner avant les prochaines élections générales, qui doivent se tenir le 3 juin prochain. Cette annonce tombe comme un couperet pour le parti travailliste, au plus bas dans les sondages, quelques heures à peine après un discours de Brown destiné à revigorer la combativité de ses troupes.

Ce n'est pas la première fois que ce journal s'engage ouvertement à l'occasion d'élections majeures. D'abord en virulente opposition avec le Labour dans les années 80, le Sun avait déclaré sa flamme à Tony Blair en 1997. Selon les analystes l'impact électoral de cette annonce restera marginal, mais c'est un coup sévère pour le moral des militants.

[Lire l'article complet sur The Guardian]

Photo de Une: capture d'écran de la Une de The Sun.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Dans cet État américain, les conducteurs qui blessent ou tuent un chien sans prévenir la police risquent déjà une amende de 1.000 dollars.

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

L'ensemble du personnel de la start-up américaine Fiveable travaille, mange et dort dans la même maison.

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'avenir de ce parti, soupçonné d'atteintes à l'ordre démocratique, pourrait se jouer devant la Cour constitutionnelle.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters