«The Sun» tire sur l'ambulance travailliste

Slate.fr, mis à jour le 30.09.2009 à 16 h 17

Le tabloïd britannique «The Sun» devrait retourner sa veste lors des prochaines élections en Grande-Bretagne, annonce The Guardian. La couverture du quotidien le plus lu d'Angleterre l'annonce en grosses lettres: «Après 12 longues années de pourvoir, le Labour s'est égaré. Désormais, il perd également le soutien du Sun».

C'est au peuple britannique d'en décider, a rétorqué Gordon Brown, énervé suite à l'annonce fracassante du journal phare de Rupert Murdoch. L'actuel premier ministre à également écarté l'idée de démissionner avant les prochaines élections générales, qui doivent se tenir le 3 juin prochain. Cette annonce tombe comme un couperet pour le parti travailliste, au plus bas dans les sondages, quelques heures à peine après un discours de Brown destiné à revigorer la combativité de ses troupes.

Ce n'est pas la première fois que ce journal s'engage ouvertement à l'occasion d'élections majeures. D'abord en virulente opposition avec le Labour dans les années 80, le Sun avait déclaré sa flamme à Tony Blair en 1997. Selon les analystes l'impact électoral de cette annonce restera marginal, mais c'est un coup sévère pour le moral des militants.

[Lire l'article complet sur The Guardian]

Photo de Une: capture d'écran de la Une de The Sun.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte