France

[VIDÉO] Des mouvements de panique en début de soirée à Paris

Temps de lecture : 2 min

Ce dimanche 15 novembre, des mouvements de foule ont eu lieu en début de soirée à divers endroits de la capitale.

Des mouvements de foule ont eu lieu dans plusieurs endroits différents à Paris, ce dimanche 15 novembre, en début de soirée.

Sur la vidéo Reuters ci-dessus, alors que plusieurs personnes étaient rassemblées devant Le Carillon, l’un des lieux visés par les terroristes, vendredi 13, on peut voir des dizaines de personnes arriver soudainement en courant, fuyant quelque chose.

«Moment terrifiant où une fausse alerte fait paniquer la foule réunie place de la République à Paris»

Vers 18h50, place de la République, des gens se sont soudainement mis à courir. Comme le raconte l’un de nos journalistes, Lorenzo Calligarot, présent sur place:

«J’ai entendu plusieurs détonations, sans pouvoir les compter précisément. Dans le brouhaha de la place de la République, difficile de savoir d’où les bruits provenaient mais la foule s’est subitement dispersée. L’effet de panique a entraîné tout le monde, sans que l’on soit sûrs du danger mais, dans le contexte actuel, difficile de garder son calme. L’agitation est terminée désormais et la place est réinvestie.»

Dans son live, Libération explique que la peur de la foule sur la place de la République aurait été causée par le fait que les CRS, informés de mouvements de foule dans des endroits proches, aient sorti leurs armes. Le quotidien parle d’un mouvement de panique dans le Marais (IIIe arrondissement), où plusieurs personnes disent avoir entendu des pétards, et au quai de Jemmapes, où «une lampe de chauffage de terrasse de bar a sauté [...], causant un mouvement de foule».

Sur Twitter, de nombreuses personnes appellent à éviter de relayer de fausses alertes, comme le journaliste du Monde, Samuel Laurent.

Un autre journaliste, Vincent Glad, a repéré le témoignage d’une personne sur place lors de ces mouvements de foule, qui confirme que «Twitter se rajoute bien au bruit de la rue».

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters