France

Pourquoi il était quasi certain qu’il ne s’agissait pas d’attentats d’al-Qaida

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 15.11.2015 à 14 h 42

Repéré sur Twitter, Reuters

Pendant quelques heures, plusieurs personnes se sont demandé qui pouvait être derrière les attentats qui ont frappé la France. Une correspondante du New York Times explique pourquoi la coordination des attaques n’impliquait pas qu'al-Qaida en soit à l’origine.

Le Bataclan, le 14 novembre 2015 | REUTERS/Charles Platiau

Le Bataclan, le 14 novembre 2015 | REUTERS/Charles Platiau

Plusieurs attaques terroristes coordonnées ont coûté la vie à au moins 129 personnes dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre, à Paris et à Saint-Denis.

Avant même le communiqué officiel de Daech, François Hollande avait indiqué que l’organisation terroriste était responsable des attentats.

Un peu plus tôt, plusieurs personnes se demandaient qui de Daech ou d’al-Qaida était le plus susceptible d’avoir commis de telles horreurs. Pour beaucoup, l’organisation terroriste responsable des attentats du 11-Septembre était probablement derrière ces attaques en raison de leur coordination.

Sur Twitter, Rukmini Callimachi, la correspondante du New York Times, qui s’occupe principalement d’al-Qaida et de Daech, a posté dès vendredi soir une série de tweets très intéressants qui expliquent pourquoi il était, selon elle, fort probable qu’al-Qaida ne soit pas responsable de ces attentats:

«Il n’y a eu aucune revendication pour l’instant et les autorités ne savent pas qui est responsable. Cela dit, la nature de l’attaque...

... viole les consignes pour le djihad édictées par le leader d’al-Qaida Ayman al-Zawahiri, qui, en 2013, avait appuyé sur le fait qu’il fallait minimiser les victimes musulmanes...

 

... Zawahiri y expliquait que les attentats dans des marchés n’étaient pas sûrs parce que des musulmans innocents pouvaient être en train de s’y balader et pouvaient donc être tués...

 

Même si un stade ou une salle de concert sont différents d’un marché (on peut supposer que les gens présents à un concert boivent de l’alcool)

 

... Au premier regard, il semble que les attentats d’aujourd’hui iraient à contre-courant de la déclaration de Zawahiri et n’auraient donc pas al-Qaida pour origine.»

En 2013, Reuters avait effectivement indiqué que les attentats avaient rendu le groupe très impopulaire et que Zawahiri avait choisi de changer de stratégie:

«Zawahiri a demandé à ses nombreux fidèles salafistes d’éviter d’attaquer les autres musulmans et indiqué que, s’ils étaient attaqués, ils devaient limiter leur réponse à ceux impliqués dans cette attaque.

 

Ils doivent également laisser tranquille les chrétiens, hindous et sikhs qui vivent en terre musulmane, respecter les vies des femmes et enfants et s’abstenir d’attaques des ennemis dans des mosquées, marchés et ressemblements où ils pourraient se mélanger à des musulmans qu’ils ne combattaient pas.»

Cibles pouvant causer la mort de musulmans

La journaliste racontait ensuite pourquoi il semblait plus probable que l’autre organisation terroriste, Daech, soit derrière ces attaques dans la capitale française.

 

«En revanche, Daech n’a montré aucune hésitation quand il a fallu choisir des cibles qui pouvaient causer la mort de musulmans, et leurs leaders ont...

 

... demandé à plusieurs reprises aux sympathisants de Daech en Occident de faire cela eux-mêmes et de frapper les “kuffar" [les mécréants] de toutes les façons qu’ils le peuvent...

 

Encore une fois, on ne sait pas qui est responsable, mais je pense qu’il faut faire attention avc l’argument de la coordination qui pointerait nécessairement vers al-Qaida au lieu de Daech.»

Quelques heures plus tard, c’est bien Daech qui a indiqué être responsable de ces exactions.

Les deux groupes terroristes sont devenus de très grands rivaux au cours des dernières années, raconte CNN.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte