Partager cet article

Les 130 victimes des attentats de Paris étaient mélomanes, avocats, chiliens, parents...

Devant le café Le Carillon, le 22 novembre 2015. REUTERS/Charles Platiau.

Devant le café Le Carillon, le 22 novembre 2015. REUTERS/Charles Platiau.

La liste des victimes dessine un impressionnant «portrait de douleur».

Ils travaillaient dans le milieu de la musique, ou s’étaient rendus au Bataclan en «simples» spectateurs pour écouter les Eagles of Death Metal. Ils étaient venus au restaurant fêter un anniversaire, ou étaient juste sortis boire un verre, comme tous les vendredi soirs. Ils étaient français, mais aussi américains, anglais, chiliens, espagnols...

130 personnes ont trouvé la mort dans les attaques terroristes qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre. Petit à petit, on a commencé, pour la quasi-totalité, à connaître les détails d’une vie fauchée net. La litanie de leurs noms dessine un impressionnant «portrait de douleur», du nom de cette rubrique par lequel le New York Times avait, en 2001, rendu hommage aux victimes du 11-Septembre.

De gauche à droite et de haut en bas : Elif Dogan, Guillaume B. Decherf, Suzon Garrigues, Nohemi Gonzales, Charlotte et Emilie Meaud, Marion Jouanneau, Christophe Lellouche, Lola Ouzounian, Patricia San Martin Nuñez, Richard Rammant | Sources : Facebook, Twitter

Le 27 novembre, dans la cour d'honneur des Invalides, les noms des 130 victimes ont été égrénés face aux familles, et à François Hollande et son gouvernement.

Stéphane Albertini, 39 ans, est mort au Bataclan. Il tenait avec Pierre Innocenti, également tué, Chez Livio, un restaurant réputé de Neuilly-sur-Seine. Un établissement qui était notamment fréquenté par les joueurs du PSG, dont le gardien italien Salvatore Sirigu. De nombreux habitués leur ont rendu hommage le dimanche suivant les attentats.

Nick Alexander, 36 ans, est mort au Bataclan. Ce responsable du merchandising du groupe Eagles of Death Metal est mort «en faisant ce qu’il aimait», selon sa famille, citée par le Guardian. «Il ne respirait plus, je l’ai tenu dans mes bras et je lui ai dit que je l’aimais», a déclaré une de ses amies présente à ses côtés au Sunday Telegraph. Plusieurs personnalités de la musique lui ont rendu hommage.

Jean-Jacques Amiot, 68 ans, est mort au Bataclan. Photographe, il dirigeait une entreprise de sérigraphie. Il avait deux filles et deux petits-enfants. Sa nièce Caroline, conseillère municipale à Quimper (Finistère), a témoigné de sa tristesse: «Pour nous, comme pour les autres familles de victimes, ce n’est pas uniquement un jour d’horreur, mais une vie à composer "après". Toute une vie à continuer sans nos proches, abattus.»

Anne-Laure Arruebo, 36 ans, est morte à la terrasse de la Belle Equipe. Inspectrice à la Direction générale des Douanes et des Droits indirects, elle était originaire du village de Quint-Fonsegrives, en Haute-Garonne. Elle se trouvait en compagnie de son amie Cécile Coudon Peccadeau de L'Isle, également tuée dans l'attaque.

Thomas Ayad, un cadre du label Mercury Records, est mort au Bataclan. Il était originaire d’Amiens, où lui ont été rendus des hommages. «C’est une effroyable tragédie. Je n’arrive même pas à exprimer la profondeur de mon chagrin. Au nom de tout le groupe Universal Music, je présente mes plus sincères condoléances à ses parents, sa famille et ses amis», a déclaré Lucian Grainge, le PDG d'Universal Music Group.

Guillaume Barreau-Decherf, 43 ans, journaliste musical, est mort au Bataclan. Les Inrockuptibles, avec qui il collaborait (il avait signé pour l’hebdomadaire la chronique du dernier album des Eagles of Death Metal), lui ont rendu hommage dans un texte, ainsi que Libération, qui a consacré un article à ce «militant du métal». L'ESJ Lille, où il avait étudié, s'est dite «bouleversée».

Chloé Boissinot, 25 ans, est morte au Petit Cambodge. Elle s'y trouvait en compagnie de son petit ami, qui a survécu. Un rassemblement en sa mémoire a eu lieu dans sa commune natale, dans la Vienne.

Emmanuel Bonnet, 47 ans, est mort au Bataclan. Employé de la RATP, il vivait dans l'Oise. «Le fils a réussi à quitter la salle, il ne trouvait pas son père mais était persuadé qu'il s'était lui aussi échappé», a raconté le maire de la commune Daniel Dray au Courrier Picard. Il avait partagé sur son compte Facebook, la veille du concert, un lien du groupe «Les athées en action» citant Jacques Prévert avec une photo du poète: «La théologie c'est simple comme dieu et dieu font trois.»

Maxime Bouffard, 26 ans, est mort au Bataclan, où il avait décidé de se rendre à la dernière minute. Ce jeune technicien de l'audiovisuel est décédé dans les bras d'un de ses amis. Ses proches lui ont rendu hommage auprès de Sud-Ouest et de France Bleu Périgord, décrivant un garçon fêtard et sportif.

Quentin Boulenger, 29 ans, est mort au Bataclan. Il était originaire de Reims, diplômé de l'école de commerce Audencia à Nantes et travaillait chez L'Oréal en tant que responsable digital international, selon Libération.

Macathéo Ludovic Boumbas, 40 ans, est mort à La Belle Équipe. Cet ingénieur informatique chez Fedex, originaire de Lille, se serait, selon la presse britannique, jeté sur un des assaillants pour protéger une jeune femme.

Élodie Breuil, 23 ans, est morte au Bataclan, où cette jeune étudiante en design à l'école de Condé s'était rendue avec des amis. Son frère Alexis, qui a passé la nuit de vendredi et la journée de samedi à la chercher, était avec un journaliste du magazine Time quand il a appris la nouvelle. «Je suis tellement désolé. Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour vous?», lui a demandé ce dernier. «Tout ce que vous pouvez faire, c'est informer le monde sur ces horribles choses que nous nous faisons les uns aux autres.»


Ciprian Calciu, 32 ans, est mort au restaurant La Belle Équipe. De nationalité roumaine, il s'y trouvait avec sa compagne Lacramioara Pop, 29 ans, également tuée. Ils étaient parents d'un enfant âgé de 18 mois.

Nicolas Catinat, 37 ans, est mort au Bataclan. Ce jeune artisan-menuisier «est mort en héros, en cherchant à protéger ses amis», a déclaré le député LR Jérôme Chartier, maire de Domont, sa ville de naissance.

Baptiste Chevreau, 24 ans, est mort au Bataclan. Un hommage a été rendu à Tonnerre, dans l'Yonne, sa ville d'origine, à ce jeune musicien, petit-fils de la chanteuse Anne Sylvestre.

Nicolas Classeau, directeur de l'IUT de Marne-la-Vallée, est mort au Bataclan. Il était père de trois enfants. Un de ses amis a témoigné auprès du Parisien de sa passion pour l'éducation mais aussi pour la musique.

Anne Cornet-Guyomard, 29 ans, est morte au Bataclan. Elle vivait à Saint-Germain-en-Laye avec son époux Pierre-Yves Guyomard, également tué dans l'attaque.

Precilia Correia, 35 ans, est morte au Bataclan. Issue d'une famille franco-portugaise, elle était née à Paris. «C’était une personne souriante qui adorait passer du bon temps avec ses amis et aller à des concerts de rock. Elle avait une culture portugaise très ancrée et séjournait beaucoup à Lisbonne, d’où notre famille est originaire. Elle avait d’ailleurs obtenu la double nationalité franco-portugaise», raconte sa petite sœur à Libération.

Cécile Coudon Peccadeau de L'Isle, 37 ans, est morte à La Belle Equipe. Inspectrice à la direction générale des Douanes à Montreuil, elle se trouvait avec son amie Anne-Laure Arruebo, également tuée dans l'attaque.

Marie-Aimée Dalloz, 34 ans, est morte au Bataclan. Mère d'un adolescent de 13 ans, elle travaillait dans un établissement bancaire.

Nicolas Degenhardt, 37 ans, a été abattu rue de la Fontaine-au-Roi pendant la fusillade au bar la Bonne bière. Il était le père d'une petite fille de sept ans et exerçait le métier de professeur de yoga et de shiatsu à Paris. Sa compagne Lucie Dietrich est morte avec lui le 13 novembre.

Elsa Veronique Delplace San Martin, 35 ans, est morte au Bataclan avec sa mère Patricia San Martin Nunez. Elle était née à Paris, où sa mère s’était exilée après le coup d’État militaire de 1973. «Elle était française mais elle aimait le Chili, elle disait qu’elle voulait venir au Chili, qu’elle était française par accident mais qu’elle était aussi chilienne», a déclaré sa tante à l’Associated Press. Elle était mère d'un petit garçon de cinq ans.

Photo: Aude Lorriaux.

Alban Denuit, 32 ans, est mort au Bataclan. Ce plasticien était devenu l'été dernier docteur en arts plastiques et avait exposé son travail à Bordeaux, région dont il était originaire.

Vincent Detoc, 38 ans, est mort au Bataclan. Architecte, il était marié et père de deux enfants. Patricia Tordjman, la maire PCF de Gentilly, où il vivait, a déclaré lors de la minute de silence: «Notre peine est immense et indicible. Nous entourons de toutes nos pensées, de tout notre cœur, nous soutenons et soutiendrons de toutes nos forces son épouse, Monika, ses enfants, sa famille, ses proches et ses amis. Vincent habitait le quartier du Plateau, une rue où les habitants sont unis. Il animait son quartier, avec son épouse, au travers d’une association. Il était impliqué, très sympathique […]. Nous sommes bouleversés.»

Asta Diakite est morte dans la fusillade rue Bichat. Elle était la cousine de l’international français Lassana Diarra, titulaire vendredi 13 au stade de France dans le match contre l’Allemagne, qui lui a rendu hommage: «Elle a été pour moi un repère, un soutien, une grande soeur. Dans ce climat de terreur, il est important pour nous tous, qui sommes représentants de notre pays et de sa diversité, de prendre la parole et de rester unis face à une horreur qui n'a ni couleur, ni religion.»

Manuel Colaco Dias, 63 ans, est mort au Stade de France dans l'explosion déclenchée par un des kamikazes. De nationalité portugaise, ce chauffeur d'autocar, fan de football, était installé depuis quarante-cinq ans à Paris.

Romain Didier, 32 ans, est mort à la Belle Équipe, où il se trouvait en compagnie de sa petite amie Lamia Mondeguer, également tuée lors de l’attaque.

Lucie Dietrich, 37 ans, est morte lors de l'attaque de la rue de la Fontaine-au-Roi, de même que son compagnon Nicolas Degenhardt. Elle était graphiste et travaillait pour le magazine L'Etudiant. Sur le site du mensuel, ses collègues ont fait part de leur «immense tristesse».

Elif Dogan, 27 ans, est morte à proximité du Bataclan, où elle vivait avec son compagnon Milko Jozic, également tué. Cette jeune Belge d'origine turque vivait à Paris depuis quatre mois. Un de ses amis proche, qui devait la rejoindre ce soir-là, a témoigné auprès du quotidien La Dernière Heure.

Fabrice Dubois, 47 ans, est mort au Bataclan. Cet habitant des Yvelines, père de deux enfants, était rédacteur concepteur pour l'agence Publicis. «Il était très grunge au niveau de ses goûts musicaux. C'est quelqu'un d'extrêmement doux, timide, un père modèle et un très bon fils», a expliqué sa sœur Nathalie à Paris-Match.

Romain Dunet, 28 ans, professeur dans un collège et amateur de musique, est mort au Bataclan. Il avait enseigné en Nouvelle-Zélande. Un hommage lui a été rendu sur place, rapporte la presse néo-zélandaise.

Thomas Duperron, 30 ans, est mort de ses blessures à l'hôpital Percy de Clamart, où il avait été transféré après avoir été grièvement blessé au Bataclan. Il était chargé de la communication de La Maroquinerie, une salle de concerts parisienne.

Justine Dupont, 34 ans, est morte dans un lieu encore non-confirmé. Elle était responsable de la résidence sociale Sainte-Cécile, dans le XXe arrondissement parisien.

Mathias Dymarski, 22 ans, est mort au Bataclan. Ce jeune Lorrain s'était installé à Paris avec sa compagne, Marie Lausch, également tuée dans l'attaque, en septembre. Diplômé de l’Ecole supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Metz, il venait de trouver du travail dans une entreprise parisienne en tant que chef de projet.

Salah Emad El-Gebaly, 28 ans, est mort au Bataclan. Il était de nationalité égyptienne.

Germain Férey, 36 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait dans le milieu de l'audiovisuel et était père d’une petite fille. Né à Vienne-en-Bessin, dans le Calvados, il avait également été correspondant au service sports de la rédaction Ouest-France de Caen

Romain Feuillade, 31 ans, est mort à La Belle Équipe. Il était originaire de Gilly-sur-Isère, en Savoie. Il s'était installé à Paris parce qu'il voulait devenir acteur, a expliqué sa famille à Libération.

Grégory Fosse, 28 ans, est mort au Bataclan. Programmateur musical pour la chaîne D17, il était originaire de Gambais, dans les Yvelines.

Christophe Foultier, 39 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait dans la communication chez Havas et était père de deux enfants. La rédaction du Nouvel Observateur, où travaille son épouse, lui a rendu hommage.

Julien Galisson, 32 ans, est mort au Bataclan. Ce jeune Nantais était passionné de musique et de voyages. Selon le journal Presse Océan, il s'était rendu au concert avec une amie qu'il a protégée de son corps.

Suzon Garrigues, 21 ans, est morte au Bataclan. Elle était étudiante en troisième année de licence de lettres modernes appliquées à la Sorbonne. «Elle laisse à ses camarades le souvenir de la plus généreuse, la plus altruiste, la plus drôle des amies, et aussi d’une inconditionnelle et fidèle admiratrice de Zola», a réagi Barthélémy Jobert, président de la Sorbonne, sur le site Internet de l’université parisienne.

Mayeul Gaubert, 30 ans, est mort au Bataclan. Juriste à Paris, il était originaire de Saône-et-Loire.

Véronique Geoffroy de Bourgies, 54 ans, est morte à la Belle Équipe, rue de Charonne. Cette ancienne journaliste s'était reconvertie dans l'humanitaire à la tête d'une association d'aide aux enfants de Madagascar, Zazakely Sambatra. «Comment décrire l’horreur qui vient de nous arriver ? C’est impossible. Mais si nous voulons être plus fort qu’eux, nous nous devons de continuer son œuvre», ont affirmé ses proches.

Michelli Gil Jaimez, 27 ans, est morte au restaurant La Belle Equipe. Originaire de Veracruz, cette jeune Mexicaine venait tout juste de se fiancer.

Cédric Ginestou, 27 ans, est mort au restaurant La Belle Equipe. Ce Lavallois d'origine travaillait comme consultant dans un cabinet de conseil en management.

Mathieu Giroud, 38 ans, est mort au Bataclan. Ce maître de conférences en géographie à l’université Paris-Est- Marne-la-Vallée travaillait notamment sur les effets sociaux de la gentrification. Il était père d’un petit garçon et attendait un deuxième enfant pour le mois de mars.

Cédric Gomet, 30 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait en régie pour la chaîne TV5 Monde et maniait la guitare dans un groupe de rock.

Juan Alberto Gonzalez Garrido, 29 ans, est mort au Bataclan. Cet Espagnol vivait depuis cinq ans en France, où il travaillait comme ingénieur nucléaire pour EDF. Il s’était rendu au concert avec son épouse, avec qui il s’était marié il y a trois mois.

Nohemi Gonzalez, 20 ans, est morte à La Belle Équipe. Elle étudiait à la California State University de Long Beach, d’où elle était partie cet automne pour passer un semestre d’échange en France à l’école de design Strate. Le Daily Beast lui a consacré un long portrait.

Stéphane Grégoire, 46 ans, est mort six jours après les attaques des blessures qui lui ont été infligées au Bataclan. Ce Vexinois d'originaire était chargé de promotion commerciale dans le monde de la musiqu.

Pierre-Yves Guyomard, 43 ans, est mort au Bataclan. Il était ingénieur du son et professeur en sonorisation à l’Institut supérieur des techniques du son (ISTS) à Paris. Son épouse, Anne Cornet, a aussi été tuée dans l'attaque.

Stéphane Hache, 52 ans, est mort à son domicile en face du Bataclan, tué par une balle perdue.

Thierry Hardouin, 41 ans, sous-brigadier de 36 ans au dépôt de Bobigny, est mort au restaurant La Belle Équipe, rue de Charonne, où il avait réservé une table pour l’anniversaire de son épouse.

Olivier Hauducoeur, 44 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait pour une filiale du groupe BNP Paribas. Ce Parisien était diplômé de l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Caen.

Frédéric Henninot, 45 ans, employé de la Banque de France à Cergy (Val d’Oise) et père de deux enfants, est mort au Bataclan. Un de ses collègues témoigne sur Le Parisien«Tout le monde est sous le choc, c’est l’effroi. Je le connaissais bien. J’ai appris ça samedi. C’était un garçon très gentil. Il n’a pas mérité ça !»

Pierre-Antoine Henry, 36 ans, est mort au Bataclan. Cet ingénieur, père de deux enfants, était un grand fan de rock. Son père, originaire d'Angers, a raconté à Ouest-France comment il a appris la mort de son fils.

Raphaël Hilz, 28 ans, est mort au Petit Cambodge. L'architecte né en Allemagne, avait été embauché dans le cabinet de Renzo Piano, à Paris.

Mathieu Hoche, 37 ans, est mort au Bataclan. Caméraman pour la chaîne d’informations internationale France 24, il était père d’un enfant de 6 ans. «Nous avons perdu un collègue et nous tentons de faire face, mais il y a un nombre d’effrayant d’autres personnes qui ont perdu des amis ou des membres de leur famille», a déclaré sa collègue Halla Mohieddeen au journal écossais Daily Record.

Djamila Houd, 41 ans, est morte lors de la fusillade qui a frappé La Belle Équipe, le restaurant dont son mari est propriétaire rue de Charonne. Elle était originaire de Dreux.

Mohamed Amine Ibnolmobarak, 29 ans, est mort au bar Le Carillon. Le soir de la fusillade, cet architecte champion de natation dans son pays natal— le Maroc— était accompagné de son épouse.

Pierre Innocenti, 40 ans, est mort au Bataclan. Avec Stéphane Albertini, également disparu, il tenait un restaurant, Chez Livio, à Neuilly-sur-Seine.

Nathalie Jardin, 31 ans, est morte au Bataclan. Cette Nordiste travaillait comme régisseuse lumière pour la salle de concerts depuis la fin 2011. Elle avait travaillé avec les groupes Skip The Use et Marcel et son Orchestre.

Marion Jouanneau, 24 ans, est morte au Bataclan. Pleine de projets, la Chartraine comptait partir à New York après ses études. Son compagnon, rescapé de la fusillade, a annoncé sa mort sur Twitter après avoir multiplié les avis de recherches pendant le week-end.

Milko Jozic, 47 ans, est mort à proximité du Bataclan, où il vivait avec sa compagne Elif Dogan, également tuée. Cet ingénieur originaire de Liège avait une fille de 22 ans d'une première union. «Ma fille? Elle est forte, mais elle me dit qu’elle est en colère de voir que son père est dans la rubrique faits divers», a déclaré son ancienne compagne au quotidien La Dernière Heure. «Ce sont de belles personnes qui ne méritaient vraiment pas ça.»

Jean-Jacques Kirchheim, 44 ans, originaire de Saint-Maur dans le Val-de-Marne, est mort au Bataclan. Il habitait dans le XIIIe arrondissement de Paris avec sa compagne. Ses proches ont transmis ce texte au Parisien: «Jean-Jacques aimait le rock, les fêtes avec ses copains de toujours, Faustine, les voyages, les Etats-Unis, la Californie, Eagles of Death Metal… Jean-Jacques était un bon pote, un fils aimé et aimant, un frère plus que protecteur. Vendredi soir, ils étaient quatre: Bertrand, Ludo, Faustine et Jean-Jacques, inséparables comme toujours. Ils n’étaient pas là par hasard. Après avoir vu Eagles of Death Metal deux mois auparavant au Trianon, Jean-Jacques voulait les revoir avec ses potes. Il n’est jamais revenu du Bataclan, lieu du premier baiser avec sa compagne...»

Hyacinthe Koma, 36 ans, est mort à La Belle Équipe. Ce fan de football, parti fêter un anniversaire, travaillait comme serveur aux Chics Types, dans le XIXe arrondissement de Paris.

Photo: Aude Lorriaux.

Nathalie Lauraine, 39 ans, est morte au Bataclan. Cette franco-russe était mère de trois enfants.

Marie Lausch, 23 ans, est morte au Bataclan, de même que son compagnon Mathias Dymarski, avec qui elle s'était installé en septembre à Paris. Elle effectuait un stage dans une entreprise de cosmétiques à Paris dans le cadre de son master.

Guillaume Le Dramp, 33 ans, est mort lors de la fusillade qui a frappé la terrasse de la Belle Équipe. Il travaillait dans une brasserie à Paris. «Notre jeunesse était joyeuse. Guillaume faisait partie de la France positive, généreuse», raconte ses amis au Monde

Renaud Le Guen, 29 ans, est mort au Bataclan. Sa compagne, qui l'accompagnait au concert et avec qui il allait se marier l'année prochaine, a témoigné auprès de Libération.

Gilles Leclerc, 32 ans, est mort au Bataclan. Ce fleuriste, qui travaillait avec sa mère à Saint-Leu-la-Forêt (Val d'Oise), s'était rendu au concert avec sa compagne, qui est sortie indemne de l'attentat. «C’était quelqu’un de simple, d’humble. Emotif. Passionné par son métier de fleuriste, comme nous tous dans la famille», a témoigné sa sœur.

Christophe Lellouche, 33 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait dans la communication et était également connu pour sa participation au site footballistique Hors-Jeu (sous l'alias Moke). Ses amis ont rendu hommage à ce fan de rock et de foot auprès de Libération («Ce mec, c’était une crème. Très doux. Très à l’écoute») ainsi que sur le blog Le Nouveau Cénacle: «Toi, Christophe Lellouche, alias Chris Kelevra, alias Chris LS, grand amateur de musique et de bière qui ne s’est jamais pris au sérieux et fourmillait de bonnes idées, flingué par Daesh? C’est quoi ce p… de décalage? C’est ça le monde dans lequel on vit?»

Claire Maitrot-Tapprest, 24 ans, est morte au Bataclan. Elle étudiait à l'école de commerce Neoma de Reims.

Antoine Mary, 34 ans, est mort au Bataclan. Il assistait au concert des Eagles of Death Metal avec son ami Germain Férey, lui aussi décédé.

Cédric Mauduit, 41 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait comme directeur de la modernisation du département du Calvados.

Charlotte Meaud, 29 ans, est morte au Carillon. Originaire de la Haute-Vienne, elle était chargée de développement de start-up. Sa sœur jumelle Émilie Meaud, 29 ans, est morte à ses côtés. Elle était architecte et, explique l'AFP, «aimait le rock et les films d’Eric Rohmer».

Isabelle Merlin, 44 ans, est morte au Bataclan. Elle était ingénieure à Rambouillet. François Terrier, directeur de l'Académie de musique dans le XIIIe arrondissement, a déclaré au Parisien: «Elle était toujours présente, sympa, marrante. On la savait heureuse d’aller à ce concert. Et on a fini par apprendre son décès dimanche matin.» 

Fanny Minot, 29 ans, est morte au Bataclan. Elle était monteuse pour les émissions «Le Supplément» et «Le Petit Journal», et ses collègues lui ont rendu hommage à l'antenne de Canal+.

 

Yannick Minvielle, 39 ans, est mort au Bataclan. Père d'un petit garçon de 7 ans, il travaillait dans la publicité en plus de chanter dans un groupe de rock.

Cécile Misse, 33 ans, est morte au Bataclan. Elle y était avec son compagnon, Luis Felipe Zschoche Valle, musicien chilien, également tué dans l'attaque. La jeune femme était chargée de production depuis six ans au théâtre Jean-Vilar de Suresnes, précise Le Parisien. Le directeur confie: «C’était un amour. Elle était le sourire, l’espoir, l’engagement aux côtés des artistes. Au théâtre, nous sommes une équipe fraternelle, soudée, dans un espace de liberté. Cécile est passée de la communion fraternelle à l’horreur! Nous sommes blessés, et si tristes… mais on va continuer.»

Lamia Mondeguer est morte à la Belle Équipe, où elle se trouvait en compagnie de son compagnon Romain Didier, également tué lors de l’attaque.

Marie-Charlotte Mosser, 24 ans, est morte au Bataclan. Spécialiste en communication et marketing digital, elle travaillait pour le label Mercury.

Justine Moulin, 23 ans, est morte au Petit Cambodge. Elle menait un master à SKEMA Business School à Lille.

Quentin Mourier, 29 ans, est mort au Bataclan. Ce jeune architecte alsacien s'était, explique L'Alsace, «beaucoup investi dans des structures d'écosystèmes», qui «visent à développer des écosystèmes comestibles dans les grandes villes». Une association à laquelle il participait lui a rendu hommage.

Victor Muñoz, 24 ans, est mort à La Belle Équipe, rue de Charonne. Il était, souligne Le Monde, le fils de Dominique Kielemoes, adjointe PS chargée de la petite enfance au maire du XIe arrondissement.

Christophe Mutez, 48 ans, est mort au Bataclan. Tout le village de Traînou (Loiret), dont il était originaire, était «sous le choc», rapporte L'Echo républicain.

Hélène Muyal-Leiris, 35 ans, est morte au Bataclan. Cette maquilleuse était mère d'un petit garçon de 17 mois. Son mari, Antoine Leiris, lui a rendu hommage sur Facebook: «Je l’ai vue ce matin. Enfin, après des nuits et des jours d’attente. Elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de douze ans.»

Bertrand Navarret, 38 ans, est mort au Bataclan. Le quotidien La Dépêche du Midi le décrit comme un homme «jovial et amateur de glisse, [qui] après avoir séjourné au Canada, vivait désormais sur la côte landaise, à Capbreton».

Christopher Neuet-Shalter, 39 ans, est mort au Bataclan. Consultant formateur en marketing digital, il était le père d'une petite fille de onze ans.

Lola Ouzounian, 17 ans, est morte au BataclanSon père Eric Ouzounian, journaliste et professeur à l'ISCPA, a posté mercredi matin sur Facebook les mots suivants: «Deux officiers de police judiciaire sortent de chez moi et viennent de m'annoncer, avec la plus absolue certitude, que le corps de Lola a été identifié. Elle est décédée, sans qu'il demeure la moindre équivoque ou le moindre doute. Elle avait 17 ans. Souvenons-nous que l'instruction, l'humanisme, la culture, sont les meilleurs outils contre la barbarie.»

David Pechirin, 41 ans, est mort au Bataclan. D'abord journaliste, il était devenu professeur des écoles et enseignait en Seine-Saint-Denis. L'association des anciens de l'IEP de Rennes, par lequel il était passé, a rendu hommage à celui qui, avec son condisciple Cédric Mauduit, également tué dans l'attaque, fait «découvrir à la promo Nirvana aux Transmusicales», le festival de rock de la ville.

Aurélie de Peretti, 33 ans, est morte au Bataclan. Elle vivait à Saint-Tropez et était venue passer un week-end à Paris pour assister au concert des Eagles of Death Metal. «Elle se faisait une joie d’y assister. C’était sa récompense et ça lui a coûté la vie», a expliqué son père, bouleversé, au Parisien.

Manu Perez, 40 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait pour le label Universal Music.

Sven Silva Perugini, vénézuélien, est mort au Bataclan. Dans un message posté sur Facebook, sa mère a déclaré: «Nous nous souvenons de son sourire, ses plaisanteries, son optimisme, son charisme. [...] Nous te garderons dans nos cœurs, fils aimé et frère chéri, aujourd'hui, demain et pour toujours...»

Marion Pétard-Lieffrig, 27 ans, et Anna Pétard-Lieffrig, 24 ans, sont mortes au restaurant Le Petit Cambodge. Marion était étudiante en première année de master franco-italien de musicologie à la Sorbonne. Anna était graphiste et venait de décrocher son premier emploi.

Franck Pitiot, 33 ans, est mort au Bataclan. Originaire de Meudon, il avait étudié le BTP à Nancy. «C'était un mec d'une grande ouverture d'esprit, altruiste. Il aimait voyager avec son sac à dos, cuisiner. Et il le faisait divinement bien», a expliqué l'une de ses proches à l'AFP.

Lacramioara Pop, 29 ans, est morte au restaurant La Belle Équipe. Elle s'y trouvait avec son compagnon Ciprian Calciu, également tué.

Caroline Prenat, 24 ans, est morte au Bataclan. Cette jeune Lyonnaise travaillait dans le secteur du graphisme. Son école, l'école d'arts appliqués Bellecour à Lyon, lui a rendu hommage en recouvrant un mur de dessins après les attentats.

François-Xavier Prévost, 29 ans, est mort au Bataclan. Le jeune Parisien était originaire de la ville de Lambersart, dans le Nord.

Sébastien Proisy, 37 ans, est mort rue Bichat lors d'un repas d'affaire. Il était chef d'entreprise. Il était récemment diplômé de l'Ecole de Guerre économique située à Paris, précise Libération. Il avait travaillé en cabinet d'avocats avant de monter deux entreprises, l'une de promotion de produits français à l'étranger, l'autre de conseils d'entreprises françaises qui s'installent à l'étranger.

Armelle Pumir-Anticevic, 46 ans, est morte au Bataclan. Son mari, qui a assisté au concert avec elle, s'en est sorti sain et sauf. Le 15 novembre, sans nouvelles de son épouse qu'il recherchait désespérément, il confiait à Libération«On était partis pour faire la fête, je venais de signer un gros contrat pour le travail. Nous étions heureux.»

Richard Rammant, 54 ans, est mort au Bataclan. Ce père de deux filles a été tué en voulant protéger sa femme, qui l'accompagnait au concert.

Valentin Ribet, 26 ans, est mort au Bataclan. Passé par la Sorbonne et la London School of Economics, ce jeune avocat travaillait pour le prestigieux cabinet Hogan Lovells. Son confrère Emmanuel Daoud lui a rendu hommage dans un texte publié par Rue89.

Matthieu de Rorthais, 32 ans, est mort au Bataclan. Sa soeur, Camille, le décrit comme un passionné de musique. Il avait survécu à un cancer.

Estelle Rouat, 25 ans, est morte au Bataclan. Originaire du Finistère, la jeune femme était professeur d'anglais à Paris.

Thibault Rousse-Lacordaire, 36 ans, est mort au Bataclan. Contrôleur de gestion chez Colony Capital, il était également bénévole au Relais Frémicourt, une association qui vient en aide aux personnes démunies.

Raphaël Ruiz, 37 ans, est mort au Bataclan. Il travaillait pour Ubiqus, une entreprise de services aux entreprises. Originaire de Grenoble, il avait fait Sciences Po.

Halima Ben Khalifa Saadi, 36 ans, est morte au restaurant La Belle Équipe, où elle fêtait l'anniversaire de sa sœur. Elle était mère de deux enfants. Sa soeur Hodda Ben Khalifa Saadi, 35 ans, est également tombée sous les balles des terroristes. Toutes deux tunisiennes, elles étaient originaires de Menzel Bourguiba, près de Bizerte.

Madeleine Sadin, 30 ans, est morte au Bataclan. Son cousin Simon Castéran a rendu, sur son blog, un hommage à cette jeune professeure de lettres, sous forme d'une lettre ouverte à Daech: «L'eussiez-vous connue, que vous l'auriez détestée immédiatement. C'était une femme libre et heureuse, pleine de cette lumière intérieure qui vous manque tant. Horreur suprême, c'était aussi une intellectuelle, qui aimait son métier de prof de lettres en collège. Car oui, chez nous, les femmes ont non seulement le droit d'être éduquées, mais aussi d'enseigner.»

Kheireddine Sahbi, 29 ans, est mort en rentrant chez lui dans le Xe arrondissement. Cet ethnomusicologue algérien était, rapporte le journal Le Matin Algérie, un «virtuose du violon».


Read more here: http://www.elnuevoherald.com/noticias/mundo/america-latina/article44932179.html#storylink=cpy

Lola Salines, 29 ans, est morte au Bataclan. Elle était éditrice chez Gründ Jeunesse et était membre de la Boucherie de Paris, une ligue de roller derby.

Patricia San Martin Nuñez, 61 ans, est morte au Bataclan avec sa fille Elsa Veronique Delplace San Martin. Elle s’était installée dans l’Hexagone après le coup d’État militaire de 1973. «Le destin nous a séparées, le coup d’État militaire nous a séparées, ma sœur a fait la connaissance de son mari et est restée là-bas, elle a trouvé du travail. La distance nous séparait, pas le manque d’amour», a témoigné une de ses sœurs auprès de l’Associated Press.

Hugo Sarrade, 23 ans, est mort au Bataclan. Il menait un master en intelligence artificielle à la faculté des sciences de Montpellier. «Il avait à peine deux ans quand j'ai écrit ma thèse: il était sur mes genoux. Je lui ai donné le virus de l'informatique. Depuis, il m'avait dépassé. C'est dans la logique des choses qu'un fils dépasse le père. Pas qu'un père enterre son fils», a témoigné son père auprès de La Dépêche du Midi.

Claire Scesa-Camax, 35 ans, est morte au Bataclan. Graphiste originaire d'Avignon, cette amatrice de rock était mère de deux enfants. Son école, l'Epsaa, a publié sur Twitter quelques unes de ses illustrations.

Djalal Eddin-Sebaa, 31 ans, est mort dans un lien encore non déterminé. De nationalité algérienne, il vivait en France depuis un an.

Maud Serrault, 37 ans, est morte au Bataclan. Elle travaillait comme directrice du marketing chez Best Western et venait juste de se marier. Son époux, qui était à ses côtés, à réussi à réchapper à l'attaque.

Valeria Solesin, 28 ans, de nationalité italienne, préparait un doctorat en démographie à la Sorbonne. Elle a trouvé la mort au Bataclan, où elle s’était rendue avec son fiancé et la sœur de ce dernier.

Fabian Stech, 51 ans, est mort au Bataclan. Il était critique d'art et professeur d'allemand à Dijon, où ses élèves lui ont rendu hommage.

Ariane Theiller, 24 ans, est morte au Bataclan. Cette jeune étudiante de l'université de Strasbourg était en stage à Paris chez l'éditeur Urban Comics.

Eric Thomé, 39 ans, est mort au Bataclan. Graphiste et photographe amateur, il attendait la naissance d'une deuxième petite fille.

Olivier Vernadal, 44 ans, est mort au Bataclan. Ce natif du Puy-de-Dôme était agent des impôts à Paris depuis de nombreuses années, selon La Montagne.

Stella Verry, 37 ans, est morte au Petit Cambodge. Médecin généraliste, elle avait récemment ouvert son cabinet dans le XIXe arrondissement de Paris, selon Le Quotidien du médecin. Elle était également médecin régulateur au Samu. Une responsable du Samu de Paris a réagi après sa mort: «Mlle Verry était très proche des patients, particulièrement respectueuse et compréhensive des situations difficiles, toujours souriante, très impliquée aussi dans les projets de développement de notre pôle.»

Luis Felipe Zschoche Valle, 33 ans, était de nationalité chilienne. Il vivait en France depuis huit ans avec son épouse d’origine française, avec qui il assistait au concert des Eagles of Death Metal au Bataclan et qui a également été tuée dans l'attaque.

Les noms de quatre des victimes n'ont pas été rendus publics par les autorités ni par leurs familles.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte