France

Pourquoi le passeport syrien ne prouve pas la nationalité du kamikaze

Temps de lecture : 2 min

Des enquêteurs près du Stade de France | REUTERS/Gonazlo Fuentes
Des enquêteurs près du Stade de France | REUTERS/Gonazlo Fuentes

Selon différentes sources, un passeport syrien a été retrouvé à proximité d'un des kamikazes en Seine-Saint-Denis. Or, cette information est à prendre avec prudence car il est très facile d'octroyer un faux passeport syrien. En septembre dernier, Slate expliquait:

«La vente de faux passeports syriens est devenu un commerce florissant. Différents journalistes ont réussi à obtenir de faux papiers d'identité syriens pour quelques centaines de dollars. Ils s'achètent parfois pour 200 dollars en Croatie, en Serbie et même en Autriche.»

Aude Lorriaux, journaliste de Slate, précise qu'«une enquête serait en cours pour déterminer s'il s'agit bien de la même personne que celle sur laquelle a été retrouvé ce passeport». La police a également trouvé un second passeport, égyptien.

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters