Partager cet article

Pendant et après les attentats, internet se mobilise avec #rechercheparis

Capture d'écran du système mis en place par Facebook pour prévenir ses contacts et amis | DR

Capture d'écran du système mis en place par Facebook pour prévenir ses contacts et amis | DR

Alors que de multiples attentats ont fait plus d'une centaine de morts à Paris et en Seine-Saint-Denis, les internautes et les sites ont trouvé des moyens de chercher leurs proches et de se prévenir le plus rapidement possible.

Lorsque des attentats ont éclaté à Paris ce vendredi 13 novembre, faisant plus d’une centaine de morts et près de 250 blessés, les Français ont tout de suite utilisé internet, et en particulier les réseaux sociaux, pour se tenir au courant de l’évolution de la situation, savoir où étaient leurs proches ou se réfugier dans un lieu sûr.

Le réseau téléphonique a été saturé très rapidement dans la capitale, le numéro mis en place par la police (0800 40 60 05) aussi, ceux qui cherchaient des amis et des parents se sont rapidement rendus sur les réseaux sociaux. Le ministère de l’Intérieur a mis en place un site spécial pour les proches des victimes.

Twitter

Ce 14 novembre, le réseau social est toujours utilisé pour relayer les photos de gens qui étaient au Bataclan pendant le concert de Eagles of death metal et dont ils n'ont toujours pas de nouvelles.

Le mot-clé #rechercheParis a été utilisé plus généralement pour diffuser ces avis de recherches. Des comptes Twitter ont été créé spécialement pour l'occasion, comme @RechercheP@SOSrecherche ou @AtaqueParis qui relaient des photos.

Et Twitter a invité ses internautes à suivre le compte de la préfecture de police: @prefpolice.

Le 13 novembre, un hashtag #PorteOuverte a été créé alors que des individus armés se déplaçaient dans le XIe arrondissement avant d’arriver au Bataclan. L’idée était d’accueillir les gens chez soi. Ou de signaler, pour ceux qui étaient dehors, que l’on cherchait à se réfugier en lieu sûr. Le nombre de tweets avec ce mot-clé a augmenté de manière exponentielle après 22 heures à Paris.

Facebook

Facebook a enclenché son système permettant de signaler que chacun est en sécurité.

 

Avec des notifications envoyées en temps réel pour prévenir au fur et à mesure que vos contacts allaient bien:

Le système est tel que les personnes ne pouvant pas notifier elles-mêmes être en sécurité peuvent être déclarées en lieu sûr par un de leurs contacts.

Déjà certains postaient des statuts pour dire qu’ils allaient bien en demandant à leurs amis de faire de même en commentaire.

Airbnb

Le site Airbnb, qui permet à des particuliers de louer des appartements ou des chambres, a envoyé un mail le 14 novembre après minuit pour prévenir locataires et hôtes à Paris:

«À l’heure qu’il est, les autorités locales encouragent les gens à se réfugier où ils peuvent ou à rester chez eux en attendant l’évolution de la situation. La police fait des mises à jour sur le déroulement des événements via les comptes Twitter @prefpolice et @Paris. Le numéro d’urgence à Paris est le 112, qui peut être appelé de n’importe quel téléphone mobile (y compris les numéros américains) ou fixe.»

Google

Google a rendu les appels internationaux gratuits via son application de tchat Hangouts.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte