France

François Hollande après les attentats: «C'est une horreur»

Temps de lecture : 2 min

Les réactions des politiques après les multiples attentats qui ont eu lieu à Paris vendredi 13 novembre et qui ont fait au moins 120 morts.

Capture d'écran de la déclaration de François Hollande à l'Elysée | iTélé
Capture d'écran de la déclaration de François Hollande à l'Elysée | iTélé

François Hollande a pris la parole après les attentats survenus à Paris qui ont fait au moins 120 morts. Le chef de l’État a décrété l’état d’urgence en France et la fermeture des frontières.

– Le président américain, Barack Obama, s’était exprimé avant François Hollande: «Ces attaques veulent terroriser des civils. [...] Nous feront tout pour aider le peuple français.»

– Le Premier ministre britannique, David Cameron: «Je suis choqué par les événements à Paris ce soir. Nos pensées et nos prières vont aux Français. Nous ferons tout ce qu’il est possible pour aider.»

– Le président du Parlement européen, Martin Schulz:

– Le Premier ministre italien:

– Jean-Luc Mélenchon:

Qu’il est douloureux, ce froid qui monte dans les os quand on vit des moments comme celui-ci dans Paris, sachant la...

Posted by Jean-Luc Mélenchon on Friday, November 13, 2015

– François Fillon:

– François Bayrou:

– Marine Le Pen:

– Autre candidat aux élections régionales (prévues en décembre) qui suspend sa campagne électorale, le socialiste Claude Bartolone:

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters