Culture / Monde

Et si le gratte-ciel couché était l’avenir du logement?

Temps de lecture : 2 min

Un complexe de gratte-ciel superposés à l’horizontale a fait sensation au Festival mondial de l’architecture.

The Interlace à Singapour | Buro Ole Scheeren
The Interlace à Singapour | Buro Ole Scheeren

Parfois, ce sont les idées les plus simples qui sont les plus malignes et le projet Interlace de Singapour en est un bel exemple. Son principe est librement inspiré des constructions de Lego, rapporte Slate.com. Au lieu d’empiler les gratte-ciel à la verticale les uns à côté des autres, les architectes ont décidé de les coucher à l’horizontale puis de les superposer les uns sur les autres. Une innovation qui permet de faire gagner énormément de surface, d’optimiser la vie communautaire et de laisser de la place pour des espaces verts. Une avancée considérable dans une des régions les plus peuplées du monde.

Maquette du projet | Buro Ole Scheeren

The Interlace a été conçu par Ole Scheeren, un architecte allemand à la tête du cabinet d’architecture Buro Ole Scheeren. Sa construction est composée de trente-et-un immeubles d’au maximum six étages et dispose de 1.041 appartements. Le festival mondial de l’Architecture, qui vient de remettre à The Interlace le prix de Bâtiment mondial de l’année, le qualifie dans un communiqué de «village vertical» offrant «une approche radicalement nouvelle de la vie contemporaine dans un environnement tropical» et désignant le bâtiment comme «l’un des développements résidentiels les plus ambitieux de l’histoire de Singapour».

Le cabinet d’architecte vante lui aussi les avantages de son système de construction dans des propos rapportés par le Financial Times:

«En empilant les immeubles, ce design multiplie les surfaces horizontales peuplées de vastes jardins sur les toits et de terrasses aménagées qui, combinés, augmentent de 112% les espaces verts, soit plus que le site initial sans construction.»

Slate.fr

Newsletters

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Depuis l’annonce de sa mort, les tubes de la chanteuse tournent en boucle. Superbes, certes, mais pas autant que «One Step Ahead», chanson qui résume parfaitement cette facette intimiste moins connue de la reine de la soul.

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Newsletters