Tech & internet

L’algorithme de Tinder qui vous promet l’âme sœur est aussi efficace que le hasard

Temps de lecture : 2 min

Voilà pourquoi les sites de rencontres mentent quand ils vous promettent l’amour avec un grand «A».

Love | Found Animals Foundation via Flickr CC License by
Love | Found Animals Foundation via Flickr CC License by

Les algorithmes de sites de rencontres ne sont pas plus efficaces que le hasard: c’est ce que clame un article du Washington Post, qui a lu une étude de l’université Northwestern aux États-Unis. L’article paraît au moment où Tinder annonce avoir amélioré son algorithme en ajoutant notamment deux lignes aux profils pour le métier exercé et le cursus scolaire.

Selon le spécialiste de psychologie sociale Eli Finkel, qui signe l’étude, parvenir à nouer une relation durable avec quelqu’un serait dépendant de trois critères: les caractéristiques individuelles (l’intelligence, l’humour, le goût pour le jeux vidéo ou le théâtre classique, etc.), la qualité de la rencontre lors des premiers jours (par exemple si vous n’êtes pas malade ou mal luné ce jour-là) et enfin, troisième critère, les circonstances extérieures, qui ne dépendent pas que de vous (telles que votre statut social ou votre couleur de peau; eh oui, c’est la triste réalité).

Fausses promesses

Or Tinder et les applications de rencontres ne joueraient réellement que sur la première catégorie de critères, qui ne compte que pour... 0,5% du bonheur des couples durables, selon de nombreuses études mises en avant par le spécialiste de psychologie sociale.

Conclusion d’Eli Finkel: «il est pratiquement impossible de réussir à produire ce que la plupart des sites de rencontres promettent», à savoir vous faire rencontrer l’Amour avec un grand «A». La recherche, publiée en 2012 dans la revue Psychological Science in the Public Interest, appelle même les autorités à sanctionner les applications qui affirmeraient pouvoir vous faire rencontrer «l’âme soeur». A quand des utilisateurs portant plainte pour publicité mensongère?

Newsletters

 Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Influencés par les récits et photos idylliques de connaissances installées en Europe, des milliers de jeunes Maghrébins prennent chaque année le risque de l'émigration, parfois au péril de leur vie.

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Si le Covid-19 vous angoisse, il est peut-être temps de vous créer un compte.

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

La société éditrice du jeu vient d'annoncer qu'elle allait modifier temporairement certaines règles afin de limiter au maximum les déplacements de ses utilisateurs et utilisatrices.

Newsletters