Culture

Des médias anglais et américains censurent le nu couché de Modigliani

Temps de lecture : 2 min

«Nu Couché» de Modigliani.
«Nu Couché» de Modigliani.

Après Les femmes d'Alger, le tableau de Picasso vendu aux enchères pour 179,36 millions de dollars en mai dernier, le Nu couché de Modigliani, adjugé cette semaine pour 170,4 millions de dollars, est le deuxième tableau le plus cher du monde.

A part ces prix astronomiques, les deux oeuvres ont autre chose en commun: toutes deux ont été censurées par des médias anglo-saxons. En mai, la chaîne Fox avait flouté les seins pourtant peu réalistes des femmes d'Alger de Picasso, et cet automne, la chaîne américaine Bloomberg TV, a également tenu à dissimuler les seins et les poils pubiens du nu couché de Modigliani.

Bloomberg TV's war on art. pic.twitter.com/kF5l8DSV96

— Ivan the K™ ️ (@IvanTheK) November 10, 2015

Bloomberg TV en guerre contre l'art.

Même technique de camouflage chez CNBC:

#CNBC CENSORED Amedeo Modigliani's masterpiece after it sold at auction for a record $170M. Keep it prude, America. pic.twitter.com/RcS5jkMxo9

— Rick Calmon (@rcalmon) November 10, 2015

CNBC a censuré le chef d'oeuvre d'Amedeo Modigliani après qu'il a été vendu pour 170 millions de dollars. L'Amérique reste prude.

Le quotidien britannique Financial Times a préféré la technique des bandeaux noirs stratégiquement placés:

The Financial Times censored that filthy pornographer Modigliani on the weekend pic.twitter.com/W4jpQaOfWw

— Ashleigh Wilson (@ashleighbwilson) November 8, 2015

Ce weekend, le Financial Times a censuré ce grossier pornographe de Modigliani.

En 1917, plusieurs nus du peintre avaient été exposés à la galerie parisienne Berthe Weill, et les oeuvres avaient tellement fait scandale que la police avait fermé l'exposition. Dans certains recoins du monde médiatique, la controverse continue.

Slate.fr

Newsletters

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

Parfaitement dissemblables, ces films français, iranien et nord-américain surgissent en même temps sur les écrans, et témoignent ensemble de l'inventivité du cinéma, un peu partout dans le monde.

Jeunes et fulgurants, cinq immanquables de la rentrée littéraire 2019

Jeunes et fulgurants, cinq immanquables de la rentrée littéraire 2019

Ces quatre autrices et cet auteur méritent de ne pas rester dans l'ombre à laquelle une grande partie des 524 livres à venir semble condamnée.

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin accompagne le travail d'un flic dans une ville violente et construit la possibilité d'un autre regard sur une réalité jamais édulcorée ni simplifiée.

Newsletters