Partager cet article

Le Mississippi, cet État américain privé de haut-débit et de hauts revenus

Bug d'Internet Explorer  | Hash Milhan via Flickr CC License by

Bug d'Internet Explorer | Hash Milhan via Flickr CC License by

L'État du sud des États-Unis détonne au pays de la Silicon Valley, privant une bonne partie de ses habitants de nombreuses opportunités.

Au pays de Microsoft et de la Silicon Valley, un État se distingue par son retard technologique: le Mississippi, dont plus du tiers de la population n’ont pas accès à un internet à haut-débit. C’est le sud de cet État historiquement très rural qui est le plus délaissé. Le journaliste de Wired, W. Ralph Eubanks, natif de Mount Olive au Mississippi, s’est intéressé à la question en accompagnant Roberto Gallardo, qui travaille pour l’Extension Service, dans ses tournées auprès des habitants du Mississippi. L’Extension service est une institution à l’origine créée afin de sensibiliser les paysans aux nouvelles techniques agricoles mais qui s’est vue depuis attribuer d’autres tâches. 

Roberto Gallardo, universitaire, est ainsi chargée de promouvoir l’utilisation d’internet dans des coins du Mississippi où la chose est encore difficile. Une démarche anecdotique voire superficielle, une initiative libérale venue de l’économie numérique? Pas vraiment selon cet article qui rappelle que le revenu moyen des foyers au Mississippi est le plus bas des États-Unis tandis que le taux de mortalité infantile est le plus haut. 

Dans une province aussi gangrenée par la pauvreté et le chômage, dans cette région où le travail rural emploie moins de bras qu’auparavant, où les rares industries se sont effondrées, les problèmes concernant l’accès à internet rendent plus difficiles encore aux moins fortunés de sortir de leur isolement et de trouver un emploi. 

Isolé depuis la ségrégation

Mais tout n’est pas qu’une question de bande-passante cependant, note le papier qui remarque que beaucoup de résidents de l’État n’ont pas assez d’argent pour se payer un ordinateur et un abonnement. W. Ralph Eubanks estime que le phénomène pourrait bien avoir des racines culturelles également: l’isolement informatique du Mississippi par rapport au reste des États-Unis serait une survivance de l’isolement du Mississippi veillant jalousement sur sa ségrégation au moment de la lutte pour les droits civiques.

Le quotidien local The Clarion-Ledger revient sur le volet social de l’affaire. Pour le journal, le chiffre des personnes tout bonnement privées d’internet dans les zones rurales du Mississippi atteint 41% de la population. Couplée aux problèmes récurrents dans les transports, cette lacune éloigne les familles pauvres du travail mais aussi des structures de santé ou encore de supermarchés de qualité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte