Tech & internet / Égalités

Une application permet d'être réveillé par une voix d'homme sexy

Temps de lecture : 2 min

En anglais ou en français, voire en italien, en portugais, en espagnol...

Capture d'écran de la vidéo promotionnelle pour The Morning Man
Capture d'écran de la vidéo promotionnelle pour The Morning Man

Au lieu d'une sonnerie impersonnelle, pourquoi ne pas être réveillé par un homme avec un charmant accent britannique qui vous dit doucement d'ouvrir les yeux? La photographe Grace Huang vient de créer une application iPhone, The Morning Man, qui permet d'avoir cette expérience auditive sans pour autant avoir d'homme exotique dans son lit, rapporte New York Magazine.

Et comme l'appli est destinée aux Américains, c'est surtout l'accent français qui est mis en avant:

Et si votre réveil était un Français sexy?

«J'ai rêvé de toi cette nuit»

L'application –baptisée «Morning Man» (soit l'homme du matin)– est disponible en anglais et n'est gratuite que pour l'accent français –«j'ai rêvé de toi cette nuit»– ou américain. Pour la modique somme d'un dollar, il est possible d'élargir ses horizons matinaux avec un Écossais («bonjour, je suis ton réveil aujourd'hui»), un Italien qui vous propose un café, et même un Australien, un Brésilien ou un Espagnol.


Comme l'explique le site Cool Mom Tech, il y a quelque chose de décevant dans l'application: tous les hommes ont eu une voix étrangement similaire, et cette monotonie quasi robotique gâche un peu le plaisir.

Newsletters

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Les grandes puissances se livrent une bataille sans merci pour le contrôle des autoroutes de l'information sous-marines.

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

Ce sont les résultats d'une étude interne menée par le réseau social.

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les trolls en ligne qualifient les femmes de sournoises, mentalement instables, diaboliques, ennuyeuses ou en quête d'attention.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio