Boire & manger / Monde

Les tasses de Noël de Starbucks vues comme une insulte au christianisme

Temps de lecture : 2 min

Aux États-Unis, les conservateurs tempêtent parce que l’Amérique gomme les symboles chrétiens de Noël.

Montage de photos postées par Starbucks sur son compte Instagram où l’on peut voir le gobelet rouge des fêtes de fin d’année | Capture d’écran Instagram
Montage de photos postées par Starbucks sur son compte Instagram où l’on peut voir le gobelet rouge des fêtes de fin d’année | Capture d’écran Instagram

Fin octobre aux États-Unis, Starbucks a révélé le design de ses tasses pour la saison de Noël. Le look est ultra-minimaliste. Pas de flocons, pas de père Noël, pas de sapin, juste un gobelet en carton rouge avec le logo de la marque. Pour la blogosphère chrétienne conservatrice, ce choix esthétique représente le triomphe du politiquement correct antichrétien: Noël est une fête chrétienne et l’Amérique progressiste en annihile les symboles afin de ne pas offenser les autres religions.

Scandalisé, un ancien pasteur nommé Joshua Feuerstein a donné son interprétation de la tasse rouge sur Facebook: «Starbucks a enlevé Noël de leurs tasses parce qu’ils détestent Jésus.» Il a précisé sa pensée au Washington Post: «La tasse symbolise la guerre contre le christianisme qui sévit dans ce pays.»

Il a également posté une vidéo, vue plus de 11 millions de fois, dans laquelle il explique comment il a décidé de se venger. Lorsqu’il commande son café et qu’on lui demande son prénom, il dit qu’il s’appelle «Merry Christmas» (c’est-à-dire Joyeux Noël), ce qui force l’employé à écrire ces mots sur la tasse.

Starbucks REMOVED CHRISTMAS from their cups because they hate Jesus ... SO I PRANKED THEM ... and they HATE IT!!!! #shareUse #MERRYCHRISTMASSTARBUCKSFollow --> Joshua Feuerstein

Posted by Joshua Feuerstein on Thursday, November 5, 2015

«Starbuck a supprimé Noël de ses tasses parce qu’ils détestent Jésus. Donc je les ai piégés. Et ils détestent ça.»

Bonnes fêtes

Avec cette simple ruse, Feuerstein veut commencer un mouvement: il encourage d’autres Américains chrétiens à faire comme lui et à poster des photos de leurs tasses avec les mots «Joyeux Noël». Sur Twitter, il y a pour l’instant plus de moqueries face à cette résistance pro-Noël, mais on trouve tout de même quelques inconditionnels de la cause:

«Je demande à Starbucks d’écrire “Joyeux Noël” sur ma tasse.»

En réponse à la vidéo, Starbucks a diffusé un communiqué rappelant son attachement à la création d’une «culture d’acceptation, d’inclusion et de diversité»: «Nous continuerons d’accueillir des clients de toutes origines et toutes religions dans nos boutiques à travers le monde.»

Ce débat sur la guerre contre Noël et le christianisme revient chaque année aux États-Unis, et certains conservateurs se plaignent toujours que certaines marques choisissent de dire «joyeuses fêtes», qui est religieusement neutre, au lieu de «Joyeux Noël».

Slate.fr

Newsletters

Chez le chef Gérald Passédat, le meilleur du poisson

Chez le chef Gérald Passédat, le meilleur du poisson

Le Petit Nice, ce Relais & Châteaux familial posé sur la corniche méditerranéenne, a franchi le cap du siècle à la fin 2017: une belle histoire de table du Sud.

La vraie recette de la salade Caesar

La vraie recette de la salade Caesar

La salade Caesar, vraisemblablement inventée à Tijuana dans les années 1920 par le chef Caesar Cardini, est un plat très simple, avec peu d'ingrédients: des feuilles de romaine, des croûtons à l'ail et une sauce très particulière. Mais, à l'origine, aucune trace de poulet, de bacon ou encore de tomate.

Le secret de l'«acqua pazza», méthode de cuisson express pour le poisson

Le secret de l'«acqua pazza», méthode de cuisson express pour le poisson

C’est largement plus facile à faire qu’à décrire; ça demande vraiment très peu de travail en amont et, si vous êtes bien organisés, c’est prêt en moins de 10 minutes.

Newsletters