Partager cet article

Facebook veut vous offrir la téléportation d’ici 2025

Oculus issues a retort to claims made by ZeniMax / BagoGames via Flickr CC Licence By

Oculus issues a retort to claims made by ZeniMax / BagoGames via Flickr CC Licence By

Tout va reposer sur l’Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle de Facebook.

C’est sûrement l’un des plus grands fantasmes de l’humanité: la capacité de se téléporter où l’on veut, quand on veut. Avec ce «pouvoir», qui pour l’instant n’appartient qu’à certains super-héros et aux photons, plus besoin de prendre les RER bondés du matin, ou même l’avion pour se rendre en vacances sur une île paradisiaque. Avec la téléportation, toute notre façon de vivre serait chamboulée.

Figurez-vous que Facebook a décidé de réaliser ce rêve que nous pensions hors de portée. Comme le rapporte le site Business Insider, le directeur de la technologie de Facebook, Mike Schroepfer, a expliqué que la compagnie souhaitait «construire un téléporteur» d’ici 2025.

«Facebook veut construire un appareil qui vous permettra d’être où vous voulez, avec n’importe qui, sans se soucier des frontières géographiques», a expliqué le responsable lors d’une conférence de presse.

Berner vos sens

Évidemment, derrière cette annonce incroyable, il y a un piège. La téléportation promise par Facebook sera évidemment «virtuelle». Pour cela, elle va miser sur son Oculus Rift, ce casque de réalité virtuelle dont la sortie est prévue pour début 2016. Grâce à lui, vous pourrez visualiser un environnement complètement différent de la réalité, fantasmé ou non, et surtout interagir avec lui. Ainsi, Facebook veut vous transporter virtuellement dans d’autres lieux sur terre.

Créer de magnifiques mondes dans des casques de réalité virtuelle n’est pas difficile. Faire croire aux utilisateurs qu’ils en font partie est une autre histoire

The Next Web

«Schroepfer prévoit un futur où Oculus sera capable de berner vos sens pour qu’ils pensent que son monde virtuel est réel, en imitant le monde autour de vous en temps réel, et donnant aussi aux gens la capacité de créer tout ce qu’ils imaginent en 3D», écrit Business Insider

Le défi de l'immersion

Pour cela, trois challenges de taille devront être surmontés. Tout d’abord, il faudra permettre à chacun de se voir soi-même et de voir les autres dans un environnement virtuel. Ensuite, l’environnement doit être créé, un défi déjà bien avancé si l’on en croit les premiers prototypes proposés par la compagnie Surreal Vision récemment rachetée par Facebook. Enfin, il faudra donner la possibilité aux gens d'inventer leur propre monde. Sur ce dernier point, un programme appelé Medium devrait permettre de laisser les gens créer des objets en 3D. À ce rythme, nulle doute que l’on pourra bientôt reproduire des gratte-ciel ou des paysages soi-même.


Mais comme le rappelle le site The Next Web, «créer de magnifiques mondes dans des casques de réalité virtuelle n’est pas difficile. Mais faire croire aux utilisateurs qu’ils en font partie est une autre histoire En effet, reproduire à la perfection la complexité de nos mouvements et les interactions en temps réel avec l’environnement risque de demander énormément de temps, et d’argent. Deux choses que possède évidemment Facebook. 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte