Culture

Le fan de «Star Wars» mourant a vu «Le Réveil de la force» avant tout le monde

Temps de lecture : 2 min

Cet Américain atteint d’un cancer en phase terminale a pu voir «Le Réveil de la force» en avant-première, dans une version non finalisée.

Daniel Fletwood lors de son interview sur une chaîne de télévision américaine I via Click 2 Houston
Daniel Fletwood lors de son interview sur une chaîne de télévision américaine I via Click 2 Houston

Le vœu de Daniel Fletwood, ce fan de Star Wars atteint d’un cancer en phase terminale, a été exaucé. Cet Américain de 32 ans, qui avait exprimé son angoisse de ne pas vivre assez longtemps pour voir Le Réveil de la Force pour sa sortie au cinéma (le 16 décembre en France, le 18 décembre pour le reste du monde), a reçu, le 5 novembre, la visite d’une équipe de production de Disney chez lui, au Texas. Il a ainsi pu voir le film en avant-première, dans une version non finalisée, explique sa compagne dans un message posté sur Facebook. Un rêve annoncé par le réalisateur du film lui-même:

«Nous voulons remercier l’incroyablement et talentueux J. J. Abrams pour nous avoir appelés en personne afin de nous dire que le rêve de Daniel serait exaucé.»

Sur une chaîne de télévision locale de Houston, aux États-Unis, Daniel Fletwood avait officiellement demandé à Disney (la société de production) et à J. J. Abrams (le réalisateur du film) de pouvoir voir le nouvel épisode avant sa sortie sur les écrans. En juillet dernier, ses médecins avaient estimé qu’il ne lui restait que deux mois à vivre. «Vu la progression de la maladie au cours des deux derniers mois, je ne pense vraiment pas que je vais réussir», a-t-il expliqué.

#ForceForDaniel

Pour soutenir Daniel Fletwood et l’aider à convaincre les équipes du film, une campagne sur internet avait été lancée. Les acteurs Mark Hamill (Luke Skywalker) et John Boyega (Finn) ont relayé des tweets de soutien ou des messages faisant référence à la campagne. Un élan de solidarité qui a fait émerger le hashtag #ForceForDaniel («Que la force soit avec Daniel», en français) sur Twitter, ensuite repris dans le monde entier.

Le rêve de Daniel Fletwood avait des chances d’être exaucé. En 2013, J. J. Abrams avait déjà été sollicité par un fan de la saga Star Trek, Daniel Craft, également atteint d’un cancer en phase terminale. Le réalisateur avait accepté de lui montrer une version non finalisée de Star Trek: Into Darkness quelques semaines avant son décès.

Un scénario qui n’est pas sans rappeler, sur un registre un peu plus léger, le film Fanboys (2009), de Kyle Newman, qui suivait quatre jeunes Américains prêts à tout pour voir La Menace fantôme avant sa sortie en salle en 1998, dont un atteint d’un cancer. Dans le film, ce dernier était autorisé par George Lucas à voir le nouvel épisode dans son ranch.

Slate.fr

Newsletters

La Chine censure l'hymne des manifestations à Hong Kong

La Chine censure l'hymne des manifestations à Hong Kong

La chanson «Do You Hear the People Sing?» est la dernière victime de la grande muraille numérique chinoise.

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Inévitablement liée au souvenir sonore de son «Quitte ou double» lancé avec enthousiasme, la mort de l'animateur éveille en moi un autre et terrible souvenir.

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

J. R. R. Tolkien a passé cinquante ans à Oxford. Le biopic de l'écrivain, en salle ce 19 juin, revient sur ses années d'étudiant dans la cité universitaire, décisives dans l'invention de son univers.

Newsletters