Sports

La France, pire équipe de la Coupe du monde selon un quotidien anglais

Temps de lecture : 2 min

The Times estime que le XV tricolore a été encore plus décevant que le XV de la Rose.

Les Français défaits le samedi 17 octobre à Cardiff. Reuters / Andrew Boyers
Les Français défaits le samedi 17 octobre à Cardiff. Reuters / Andrew Boyers

Alors que l'on vient tout juste de tirer un trait sur cette neuvième Coupe du monde de rugby remportée par la Nouvelle-Zélande, le Times a tenu à faire un petit classement des équipes présentes lors de cette compétition par rapport aux attentes qu'elles suscitaient, comme l'a repéré Rugbyrama.


«Et la pire équipe de toutes fut... la France»

Humiliation

La Nouvelle-Zélande arrive logiquement en tête, le Japon récolte une jolie troisième place, et la Géorgie finit sixième. Éliminés dès les phases de poule, les Anglais terminent à l'avant-dernière place, juste devant... les Français:

«Ils ont réussi à faire ce que l'Angleterre a raté et ont fini dans les huit derniers, mais seulement parce que leur poule était faible. Les coups de boutoir irlandais n'étaient qu'un signe avant-coureur de l'humiliation qui les attendait face à la Nouvelle-Zélande en quarts de finale. Félicitations la France, tu as battu tes rivaux anglais pour le titre d'équipe la plus décevante du monde.»

Slate.fr

Newsletters

J'ai redécouvert le football en regardant la Coupe du monde des femmes

J'ai redécouvert le football en regardant la Coupe du monde des femmes

Avec elles, aucune interruption intempestive pendant les matchs pour cause de faute supposée ou d'animosité.

Les salaires des footballeurs se justifient mieux économiquement que ceux des PDG

Les salaires des footballeurs se justifient mieux économiquement que ceux des PDG

Les stars du ballon rond et les grands patrons gagnent presque les même salaires. Il est pourtant mieux vu de toucher 100 millions d'euros par an quand on est footballeur que quand on est PDG.

Non, les (vrais) alpinistes ne rêvent pas de l'Everest

Non, les (vrais) alpinistes ne rêvent pas de l'Everest

Les amoureux de la montagne et de ses sommets vertigineux abandonnent peu à peu l'ascension de l'Everest ou du Mont Blanc au profit de riches touristes, novices en la matière.

Newsletters