Science & santé

[VIDÉO] Pourquoi a-t-on la chair de poule?

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 01.11.2015 à 13 h 30

Repéré sur NPR

C'est un bon mécanisme de protection pour les mammifères

Si vous êtes sortis pour fêter Halloween vous avez peut-être eu la chair de poule: soit à cause des déguisements effrayants des enfants à la recherche de bonbons un peu partout, soit à cause du froid, si vous ne vous étiez pas assez couvert. Mais alors pourquoi dans ces deux cas, nos poils et cheveux se hérissent-ils?

NPR s'est posé la question et a trouvé la réponse.

Dans le cas de la peur, vous savez probablement déjà que le corps humain a des réflexes naturels. Des glandes libèrent de l'adrénaline, vos voies respiratoires s'élargissent, votre rythme cardiaque augmente pour alimenter vos muscles en oxygène, vos pupilles se dilatent pour mieux voir... Mais l'adrénaline engendrée «pousse également des petits muscles dans la peau à se contracter, ce qui engendre des bosses et amène les poils à se hérisser», explique la vidéo de la radio publique américaine.

Le Huffington Post expliquait en 2012 que cela est particulièrement utile pour les animaux puisque cela leur permet de sembler plus imposant «et donc prêt à s'attaquer à une menace». En fait, résume PopSci, au fur et à mesure du temps, «l'hérissement des poils est devenu un mécanisme de défense utile».

Pour ce qui est du froid, la chair de poule est également un reste de notre évolution:

«Elle peut aider les mammifères à survivre quand il fait froid. Leur chair de poule leur fait hérisser les poils, piégeant ainsi une couche d'air isolante et les aide à se tenir au chaud.»

Cependant, comme le résumait le Huffington Post, la chair de poule n'a plus vraiment d'intérêt aujourd'hui.

NPR rappelle par ailleurs que des études ont démontré que le froid et la peur ne sont pas les deux seuls éléments qui peuvent nous pousser à avoir la chair de poule:

«Cela a peut-être quelque chose à voir avec le fait de ressentir des émotions intenses. L'espace d'un instant, notre cerveau croit à une urgence et quand on réalise qu'il n'y a pas de menace, on se sent bien. Cela expliquerait pourquoi les gens sont si étrangement attirés par le registre de l'horreur.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte