MondeLife

Pas de divorces pendant la fête nationale chinoise

Slate.fr, mis à jour le 28.09.2009 à 19 h 06

Les couples de l'une des plus grandes provinces de Chine n'auront pas le droit de divorcer pendant les fêtes célébrant le 60e anniversaire de l'arrivée au pouvoir des communistes. A Chongqing, il les mariages seront permis mais pas les divorces pendant les vacances de la fête nationale, qui commencent le 1er octobre et dure huit jours, rapporte le site China Daily.

«Nous travaillerons de manière volontaire pendant la durée des vacances pour délivrer les certificats de mariage, mais ne prendrons aucun rendez-vous pour des divorces» explique un fonctionnaire au centre d'état civil dans le district de Yuzhong, dans la ville de Chongqing.

Sur les dix départements de la ville de Chongqing, sept ont affirmé à China Daily qu'ils n'allaient pas traiter les divorces pendant la fête nationale. «Nous encourageons les agences locales à faire des heures supplémentaires pour servir les citoyens pendant les vacances, explique un porte-parole. C'est à eux de décider s'ils veulent ouvrir les demandes de divorces ou pas.»

La période de la fête nationale est particulièrement prisée par les couples pour se marier, et est seulement dépassée en nombre de mariages par le 9 septembre, très demandé car le 9 symbolise la longévité.

La Chine considère la fête nationale comme un des moments les plus importants de l'année, utilisé pour louer les succès de 60 ans de communisme, rapporte la BBC. L'apogée des fêtes sera la parade militaire qui traversera Pékin en passant par la place Tiananmen. Le président Hu Jintao donnera également un discours de politique générale.

Preuve de l'importance des célébrations, McDonald's propose un menu spécial pour les 60 ans du règne du Parti Communiste: pour 20 yuans, soit 2 euros, un menu avec un burger au poulet épicé ou au porc.

Pierre Haski de Rue89 décrit la campagne: «Sur les panneaux publicitaires, des photos des fiertés de la Chine : la Grande muraille, l'entrée de la Cité Interdite avec des étoiles jaunes sur fond rouge, le stade des Jeux de Pékin et la fusée Shenzhou 7, qui permit à un taïkonaute d'effectuer sa première sortie dans l'espace. Sur chacun d'entre eux, un message: «60 - gloire de la Chine» . Et en dessous, le slogan de McDonald's un peu adapté à l'occasion: "J'aime ça, la gloire de la Chine".»

[Lire l'article complet sur China Daily]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte