Tech & internet

Facebook va supprimer l'option que vous détestiez le plus

Temps de lecture : 2 min

Réjouissez-vous: la boîte de messagerie «Autre» vit ses dernières heures.

Une femme utilise son téléphone à New York, en 2013 | REUTERS/Mike Segar
Une femme utilise son téléphone à New York, en 2013 | REUTERS/Mike Segar

Après cinq années d’existence, la boîte de messagerie «Autre» va disparaître. Désormais, tous les messages vont atterrir dans votre boîte de messagerie actuelle (et désormais unique) ou bien sur Messenger lorsque vous naviguerez sur votre mobile. Fini, donc, les messages publicitaires, les spams ou les messages d’inconnus que vous ne consultiez pas (ou plus), par oubli ou par agacement.

Même si, en apparence, cela ne relève que du détail, Facebook n’hésite pas à parler de «changement fondamental». Avec cette évolution, il sera possible de contacter n’importe qui sur Facebook à condition que l’interlocuteur accepte, et vice versa. Un message vous notifiera qu’un utilisateur (un inconnu ou quelqu’un que vous n’avez pas encore accepté dans vos amis) souhaite discuter avec vous. Libre à vous d’accepter ou non.

Forget phone numbers! Today, we’re excited to start rolling out Message Requests for Messenger. We truly want to make...

Posted by David Marcus on Tuesday, October 27, 2015

Service d’annuaire

Pour NextINpact, Messenger franchit avec ce changement un nouveau pas vers un service d’annuaire. «Désormais, tout utilisateur de Facebook pourra en contacter un autre gratuitement depuis Messenger, en cherchant simplement son nom dans la base de données. Et voilà comment le réseau social donne corps à son ambition de service d’annuaire», écrit le site.

Si le changement pourrait satisfaire certains utilisateurs, il pose néanmoins plusieurs questions. Est-il vraiment souhaitable que les messages d’inconnus envahissent nos boîtes de messagerie? Les spams vont-ils s’y engouffrer? Facebook se veut rassurant et annonce un grand nettoyage. Dans cette affaire, The Next Web voit surtout un bon moyen pour Facebook de monétiser le service. Avec ce nouveau système, les marques n’auront désormais aucun mal à contacter les clients directement.

Pour vous éviter de mauvaises surprises, pensez donc à bien vérifier vos paramètres de confidentialité afin de limiter si vous le souhaitez la recherche par numéro de téléphone ou par email.

Slate.fr

Newsletters

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

WeChat et Tiktok sont deux applications et réseaux sociaux très populaires dans le pays.

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

C’était une Garmin Forerunner.

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

On ne peut pas attendre des enfants qu'ils aient la capacité innée à résister à des manipulations cognitives aussi finement pensées.

Newsletters