Culture

Les statues de Versailles seraient-elles plus belles en hiver?

Temps de lecture : 2 min

Un photographe a immortalisé les statues des jardins de l’ancienne résidence des rois de France dans leurs manteaux d’hiver.

Photos de la série «Mummies» | Avec l’aimable autorisation d’Adrian Skenderovic
Photos de la série «Mummies» | Avec l’aimable autorisation d’Adrian Skenderovic

Le château de Versailles accueille environ 7,5 millions de visiteurs chaque année. Malheureusement, des milliers d’entre eux sont, pendant l’hiver, privés de la vue des statues et des sculptures qui trônent dans le parc. Emmitouflées dans leurs manteaux qui les protègent du gel et de la pluie, elles se cachent aux yeux du public en attendant le retour du printemps.

Une grande déception pour la plupart des touristes, qui viennent parfois de très loin. Mais pas pour Adrian Skenderovic, rapporte Slate.com. Ce photographe parisien de 31 ans se rendait au début de l’année pour la première fois dans le parc du château quand il a remarqué ces drôles de statues. Pour lui, les enveloppes qui les recouvrent offrent aux sculptures une nouvelle dimension:

«Les gens qui font de l’art sans le savoir me fascine. J’aime l’art subconscient. J’aime imaginer le jardinier envelopper les statues, sans penser au fait que cela pourrait être considéré par certains comme esthétique. Si vous regardez des choses ordinaires avec un point de vue différent, il peut devenir l’art. Je pense que c’est intéressant. Lorsque vous regardez ces statues enveloppées, vous pouvez imaginer ce qu’il y a derrière. J’adore le mystère, quand une photographie soulève une question au lieu de donner une réponse.»

Photo de la série Mummies | Avec l’aimable autorisation d’Adrian Skenderovic

Il estime que la force de cette série, c’est que chacun peut en faire sa propre interprétation:

«Certaines personnes pensent que ce sont des personnes décédées dans des sacs mortuaires ou ils pensent à la terrible image du prisonnier d’Abou Ghraib torturé. Certains autres pensent qu’elles sont belles, qu’elles portent des robes de princesse debout sur le podium de marbre, comme pour une semaine de la Fashion Week.»

Photo de la série Mummies | Avec l’aimable autorisation d’Adrian Skenderovic

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Sa série de photo intitulée «Mummies» (c’est-à-dire «Momies») est disponible sur son site internet.

Newsletters

Virgil Abloh, visionnaire météorique de la mode

Virgil Abloh, visionnaire météorique de la mode

Le directeur artistique de la maison Louis Vuitton est mort à l'âge de 41 ans.

D'où viennent les plus gros rappeurs français? Paris, Marseille et la diagonale du vide

D'où viennent les plus gros rappeurs français? Paris, Marseille et la diagonale du vide

Deux cartes permettent de mettre en évidence de fortes polarisations parisienne et marseillaise. La Normandie s'en tire bien, à l'inverse de certains no man's land.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio