Partager cet article

Trente prédictions sur les voitures de 2045

L’intérieur d’une Mercedes-Benz F015 Luxury in motion, concept car dévoilé au CES 2015, le 5 janvier 2015 (image d’illustration) | REUTERS/Steve Marcus

L’intérieur d’une Mercedes-Benz F015 Luxury in motion, concept car dévoilé au CES 2015, le 5 janvier 2015 (image d’illustration) | REUTERS/Steve Marcus

En 1985, Retour vers le futur imaginait le monde de 2015. A notre tour d'imaginer l'automobile et le transport en 2045.

Nous avons tous célébré le 21 octobre 2015, le jour de «Retour vers le futur» et avons pu nous amuser à comparer les prévisions faites il y a trente ans et la réalité de 2015. On peut poursuivre le jeu et se lancer dans des prévisions pour 2045, dans trente ans, et notamment sur les voitures et l’automobile qui occupent une place importante dans «Retour vers le futur». C’est l’exercice qu’a réalisé le site Jalopnik, spécialisé dans la passion automobile et même la passion des machines dans leur ensemble. Voilà des extraits de ses trente prévisions sur les voitures de 2045.

1-Environ 25% des voitures en circulation seront totalement autonomes.

2-Un nouvel indicateur lumineux, sans doute vert, sera installé sur les véhicules autonomes et sera allumé quand ils seront en mode autonome. Il sera monté au-dessus, à l’avant et à l’arrière du véhicule.

3-Le réseau de recharge des voitures électriques sera mature et bien développé dans la plupart des villes et le long des grands réseaux routiers. Des complexes commerciaux spéciaux seront installés pour offrir des occupations et des services aux personnes attendant la recharge de leurs voitures.

4-Un standard de prise et de système de recharge sera adopté par tous les constructeurs de véhicules électriques. Sauf si Apple produit une voiture parce que la firme aura son propre câble techniquement meilleur mais vendu bien plus cher et les alternatives et copies ne fonctionneront jamais comme il faut.  

5-Le fait d’utiliser une poupée ou une sex doll pour se mettre sur le siège du conducteur dans une voiture autonome sera devenu très courant et désigné par des termes d’argot comme «conduire la dame en caoutchouc».  

6-La culture «Tric» sera celle d’un sous-groupe de préparateurs de voitures spécialisés dans l’électrique qui amélioreront les performances et le look des véhicules pas toujours du meilleur goût et pas toujours sans risques.   

7-Les amateurs de voitures classiques et vintage et les personnes qui voudront toujours conduire leurs propres voitures formeront un groupe politique et social puissant et redouté. Ils formeront une alliance inattendue entre les amateurs fortunés et les plus démunis qui ne pourront pas s’acheter des voitures autonomes.

8-Il y aura toujours des voitures conduites par des humains à vendre, mais elles seront soit des voitures de sport pour amateurs, des véhicules de chantiers, des voitures tout terrain et des véhicules bon marché d’entrée de gamme.

9-Quelques sociétés se seront spécialisées dans la technologie pour transformer des voitures classiques en voitures autonomes. Mais ces conversations seront coûteuses et rares.

10-D’ici 2045, un grand nombre de virus informatiques et de logiciels d’intrusion dans les systèmes d’un véhicules auront été développés et auront fait des victimes. En réponse, les voitures autonomes seront dotés de systèmes d’arrête automatique en cas d’intrusion, de dysfonctionnement ou d’alerte lancée par les autorités. Un système impopulaire mais qui sauvera des vies.

11- Les voitures conduites par des humains et autonomes devront obligatoirement et en permanence envoyer des données de télémétrie au réseau de véhicules connectés.

12-Le diesel  pourrait faire un retour inattendu sous la forme de générateurs permettant d’étendre l’autonomie des voitures électriques.

13-Les voitures classiques et vintage devraient voir, pour les plus performante,  les plus fiables et les plus prestigieuses, leur valeur augmenter considérablement car elles deviendraient le seul moyen pour les mafias et les personnes éprises de liberté de ne pas être traqué électroniquement.

14-Mercedes a annoncé pour la fin de l’année 2045 l’arrêt définitif de la production de ses véhicules tout terrain de la classe G produits depuis 1979. Cela est lié au suicide collectif des robots des presse qui emboutissaient le châssis et les pièces de carrosserie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte