Partager cet article

Mieux que le régime méditerranéen: le mode de vie méditerranéen

La table d’un restaurant sur le port d’El Masnon près de Barcelone le 16 mai 2008 | REUTERS / Albert Gea

La table d’un restaurant sur le port d’El Masnon près de Barcelone le 16 mai 2008 | REUTERS / Albert Gea

La longévité méditerranéenne ne dépend pas que de l’alimentation ayant cours dans cette région.

D’où provient la fameuse longévité méditerranéenne? Pendant longtemps, la gastronomie locale a été mise en avant par les chercheurs, qui estimaient que l’alimentation était à la base de cette exceptionnelle espérance de vie. Le régime méditerranéen, ses huiles d’olive, ses fruits et son poisson sont même très souvent recommandés pour endiguer les problèmes cardiaques. Le New York Times révèle pourtant qu’il serait loin d’être le seul aspect à donner cette longévité aux résidents du pourtour méditerranéen.

Donal O'Neill, un réalisateur de documentaire, s’est associé au célèbre cardiologue britannique Aseem Malhotra pour tenter de le prouver. Selon eux, c’est tout le style de vie de la région qui permet cette durée de vie particulièrement élevée. Ils ont en effet remarqué que les gens passaient énormément de temps dehors, qu’ils pratiquaient des activités physiques comme de la marche ou du vélo et que leur niveau de stress était extrêmement bas.

Plein air, lumière, soleil...

Ils ont lancé un appel au financement participatif sur le site Kickstarter afin de lever 50.000 livres sterling (l’équivalent de 70.000 euros) pour réaliser ce projet. Le film s’appellera Protocole Pioppi, en référence à la petite ville de Pioppi, située au sud de Naples. Ils ont choisi cette ville car Ancel Keys, un des premiers scientifiques à avoir vanté les mérites de la nourriture méditerranéenne, y avait passé les trente dernières années de sa vie.

Le docteur Malhotra pense que ce film pourrait avoir un réel impact sur le mode de vie et la santé des spectateur: 

«Nous devons redéfinir le régime méditerranéen. La vérité, c’est que c’est tout un mode de vie. C’est la nourriture, l'interaction sociale, l’exercice physique, le plein air, la lumière, le soleil. La question, cependant, est de savoir comment nous pouvons combiner toutes ces leçons de ce village avec ce que nous savons à propos de la médecine moderne.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte